Une capsule temporelle enfouie sous terre en Haute-Gaspésie

Les élèves se donnent rendez-vous le 5 juin... (Collaboration spéciale, Johanne Fournier)

Agrandir

Les élèves se donnent rendez-vous le 5 juin 2035 pour rouvrir la capsule.

Collaboration spéciale, Johanne Fournier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Fournier

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Sainte-Anne-des-Monts) Une capsule temporelle a été scellée, puis enfouie sous terre, ces derniers jours, pour une durée de 20 ans à l'école Gabriel-Le Courtois de Sainte-Anne-des-Monts, en Haute-Gaspésie.

Les 500 élèves du primaire et du secondaire ainsi que les membres du personnel de l'école ont écrit une lettre à la main pour leur «futur moi». Outre les lettres, ils y ont déposé des photos, des images vidéo, des journaux, des pièces de monnaie, des circulaires et d'autres objets. 

Les élèves se donnent rendez-vous le 5 juin 2035 pour rouvrir la capsule. Ils auront de 29 à 38 ans.

Avec la collaboration d'André Bécu

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer