2,4 M$ pour embellir les cours d'école

Le financement gouvernemental des projets d'embellissement représente le... (Photo Archives La Presse)

Agrandir

Le financement gouvernemental des projets d'embellissement représente le tiers de leurs coûts, jusqu'à concurrence de 25 000 $, a précisé le ministre François Blais.

Photo Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Même s'il y a des enjeux qui peuvent apparaître plus importants, il faut maintenir les infrastructures, a plaidé jeudi le ministre de l'Éducation, François Blais, pour justifier les investissements de 2,4 millions $ qui seront consacrés cette année par le gouvernement Couillard afin d'embellir les cours d'école du Québec.

En tout, 134 projets d'embellissement ont été autorisés dans la province pour l'année 2014-2015. Parmi ces projets, celui de l'école Maria-Goretti, dans le secteur de Charlesbourg, où seront aménagés des aires de détente, des îlots de verdure et un potager. L'établissement bénéficiera d'une aide financière gouvernementale de 25 000 $.

Le financement gouvernemental des projets d'embellissement représente le tiers de leurs coûts, jusqu'à concurrence de 25 000 $, a précisé le ministre François Blais au cours d'une conférence de presse tenue dans les locaux de l'école Maria-Goretti, un établissement de sa circonscription.

Les autres projets retenus seront communiqués ultérieurement par les commissions scolaires, a indiqué l'attachée de presse du ministre, Julie White.

Par cette mesure, le ministère de l'Éducation dit vouloir contribuer à assurer un environnement stimulant, sécuritaire et propice à la pratique de l'activité physique, un enjeu cher à François Blais.

Selon lui, une cour invitante donnera autant aux élèves l'envie de venir à l'école et de réussir que celle de s'amuser et de bouger. L'adoption d'un mode de vie physiquement actif doit être encouragée tôt, et l'école a un rôle important à jouer à cet égard, a dit le ministre.

«Il faut les faire bouger et les faire aimer le sport», a-t-il résumé.

«Le parc immobilier des écoles a vieilli, il faut maintenir les investissements», a par ailleurs souligné M. Blais, ajoutant que les besoins avaient aussi évolué. Les potagers, par exemple, sont très populaires auprès des enfants, a noté le ministre.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer