Les enseignants du cégep de Gaspé en grève malgré l'ordre de la CRT

Étudiants et enseignants font du piquetage de concert... (Collaboration spéciale, Geneviève Gélinas)

Agrandir

Étudiants et enseignants font du piquetage de concert aujourd'hui devant le campus de Gaspé du Cégep de la Gaspésie et des Îles.

Collaboration spéciale, Geneviève Gélinas

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Geneviève Gélinas

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Gaspé) La centaine d'enseignants du campus de Gaspé du Cégep de la Gaspésie et des Îles ont défié l'ordonnance de la Commission des relations du travail (CRT) et ont fait la grève vendredi pour dénoncer les mesures d'austérité du gouvernement du Québec.

Quand les enseignants ont voté pour cette «grève sociale», ils étaient déjà conscients qu'elle pouvait être déclarée illégale, a indiqué le syndicat du personnel enseignant du campus de Gaspé. La CRT a ordonné jeudi aux enseignants de fournir leur prestation normale de travail.

Pour l'instant, les conséquences de la désobéissance des professeurs étaient inconnues. Il pourrait y avoir des amendes, comme il est déjà prévu au Code du travail en cas de grève illégales, mais pas d'outrage au tribunal, puisque la Commission des relations du travail avait rejeté la demande d'autorisation de dépôt de la présente décision à la Cour supérieure.

Le Cégep de la Gaspésie et des Îles a subi des compressions de 1,3 million de dollars depuis l'élection du gouvernement Couillard, ce qui entraîne la réduction des services aux étudiants, fait valoir le syndicat.

les étudiants aussi

Les près de 700 étudiants du campus de Gaspé étaient eux aussi en grève. Enseignants et étudiants ont formé des piquets de grève devant le pavillon principal du cégep.

À midi, ils ont participé à une marche aux côtés d'autres groupes du collectif contre l'austérité au centre-ville de Gaspé. La manifestation a rassemblé environ 200 personnes.

Par ailleurs, le syndicat des enseignants a réagi aux déclarations du ministre de l'Éducation François Blais sur son désir de voir les enseignants des cégeps en déclin déménager vers d'autres cégeps où l'on a besoin d'eux.

«C'est absolument irresponsable de tenir un tel discours, dit le président du syndicat, Luc Méthot. On a toujours milité plutôt pour le déplacement des étudiants de l'international et des étudiants des cégeps qui débordent vers les cégeps de région.»

Accepter le déclin, «ce serait le début de la fin pour l'économie de la région», dit M. Méthot. Le gouvernement traiterait les enseignants «comme du bétail» en les forçant à s'exiler, estime-t-il.

Au final, en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine, la Journée internationale des travailleurs a pris la forme de 11 manifestations. Deux blocus partiels ont d'abord été installés sur la route 132 à Carleton et à Sainte-Anne-des-Monts, à 10h, pour sensibiliser le public aux retombées négatives des coupes budgétaires de la dernière année.

Puis, à midi, des marches funèbres ont été tenues dans les principales municipalités de la péninsule et de l'archipel. Deux mesures annoncées dans les 24 heures précédentes ont alimenté la grogne, la suppression du Programme de création d'emplois en forêt et les propos du ministre de l'Éducation François Blais voulant que les professeurs de cégep fonctionnant avec des groupes trop petits devraient déménager vers les grands cégeps urbains.

Partager

À lire aussi

  • Les profs de cégep privés de grève

    Éducation

    Les profs de cégep privés de grève

    Pas de journée de grève aujourd'hui pour les professeurs de cégep. La Commission des relations du travail (CRT) a ordonné jeudi aux enseignants de... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer