Les profs de cégep privés de grève

Les cours auront lieu aujourd'hui au Cégep Garneau,... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Les cours auront lieu aujourd'hui au Cégep Garneau, tout comme dans les autres cégeps, les professeurs ayant reçu l'ordre de la Commission des relations du travail de fournir leur prestation normale de travail.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Pas de journée de grève aujourd'hui pour les professeurs de cégep. La Commission des relations du travail (CRT) a ordonné jeudi aux enseignants de fournir leur prestation normale de travail, une exigence qui soulève la grogne dans le milieu scolaire.

Jeudi en fin d'après-midi, la CRT a ordonné à la Fédération nationale des enseignants et enseignantes du Québec (FNEEQ-CSN) et à la Fédération des enseignantes et enseignants de cégep (FEC-CSQ), ainsi qu'aux syndicats qui y sont affiliés et qui ont voté en faveur d'une journée de grève de prendre «les mesures nécessaires pour que les enseignants et enseignantes qu'ils représentent fournissent, aujourd'hui, leur prestation normale de travail et s'abstiennent de participer à toute cessation concertée de travail», peut-on lire dans un communiqué. 

Avec cette décision qui touche une trentaine de cégeps à travers la province, les commissaires se rendent ainsi aux arguments du Comité patronal de négociation des collèges (CPNC), qui représente Québec et la Fédération des cégeps. Le CPNC plaidait que la grève des professeurs était illégale parce qu'elle violait le Code du travail et les conventions collectives.

Dans sa décision, la Commission reconnaît toutefois que les cégeps ont démontré «un réel souci de limiter les impacts de la grève sur les étudiants, notamment en permettant la reprise des cours», cependant, «il demeure que le droit de grève n'est pas acquis, les dispositions prévues au Code du travail n'étant pas respectées».

Maux de tête

Du côté des professeurs avec qui Le Soleil a discuté jeudi, la décision de la Commission a causé bien des maux de tête. «Durant une bonne partie de la soirée, les étudiants m'ont écrit pour savoir s'ils avaient finalement des cours», a commenté une professeure, préférant garder l'anonymat. 

Puisque la grève était prévue depuis plusieurs jours, «la majorité d'entre nous ont déjà pris les mesures nécessaires» pour combler le cours en moins, précise-t-elle. «S'il y avait un examen, on savait qu'il y avait une grève alors nous l'avons reporté. Ça me fâche de devoir plier les genoux et dire aux étudiants : inquiétez-vous pas, je vais être à mon bureau, mais tel que prévu, il n'y aura pas de cours. [...] Puisque j'ai donné à l'intérieur d'un cours la matière de deux cours cette semaine, demain [aujourd'hui], je vais redonner le même cours...»

«Je ne sais pas encore ce que je vais faire», a confié un autre professeur. «J'attends toujours des directives. Mais, pourquoi nous ne pouvons pas faire la grève?» demande-t-il. «C'est spécial, surtout en cette Journée internationale des travailleurs où plusieurs manifestations sont à l'horaire au Québec.»

En effet, plusieurs manifestations sont prévues aujourd'hui à travers la province pour dénoncer notamment les politiques d'austérité mises de l'avant par le gouvernement de Philippe Couillard.

La FNEEQ-CSN conseille le respect

Joint par Le Soleil jeudi en soirée, la FNEEQ-CSN souligne avoir conseillé à ses 26 établissements membres, ayant voté en faveur de la journée de grève, de suivre l'ordonnance de la CRT.  

«Nous avons fait l'évaluation et il faut respecter l'ordonnance du tribunal. On souhaite que nos syndicats aillent dans le même sens», a affirmé son secrétaire général, Jean Murdock. «Maintenant, la cour nous ordonnait de prendre position, nos syndicats sont autonomes... chacun peut décider de défier l'ordonnance.»

Du côté de la FEC-CSQ, un communiqué devrait être publié aujourd'hui. «Il faut savoir que cette action n'était qu'une partie de la mobilisation de demain [aujourd'hui]. Les mobilisations sur l'heure du midi, dans un cadre légal, vont toujours avoir lieu», a souligné l'agent d'information Pierre Avignon. 

Au total, quatre établissements membres de la FEC-CSQ avaient voté en faveur de la journée de grève. Près de 10000 enseignants à travers la province devaient participer à cette mobilisation. 

Avec La Presse

Des manifestations quand même

Même si la Commission des relations du travail a bloqué la journée de grève des professeurs, plusieurs d'entre eux manifesteront quand même aujourd'hui d'autres manières. Au Cégep Garneau, le président du syndicat, Pierre Mercure, promet que des manifestations auront lieu tout au cours de la journée. «Nous allons être demain matin devant le cégep, et ce, pour une bonne partie de la journée», soutient-il. «Nous allons quand même manifester notre mécontentement à l'égard de l'austérité de notre gouvernement. Maintenant, quelle forme cela va prendre, vous allez le voir demain [aujourd'hui].»

Du côté du Cégep Limoilou, un message a été envoyé aux professeurs hier en soirée qui annonçait l'annulation de la journée de grève. Toutefois, un rassemblement est toujours prévu à l'heure du midi.

«L'ordonnance émise par la Commission des relations du travail ordonne aux professeurs de cégep de fournir leur prestation normale de travail, et ce, de manière usuelle et de s'abstenir de participer à toute cessation concertée de travail», est-il écrit dans le communiqué envoyé aux membres du syndicat. «Cependant, la Commission des relations du travail rejette la demande d'autorisation de dépôt de la présente décision à la Cour supérieure. Cela signifie que les syndicats et les professeurs qui n'obéiraient pas à l'ordonnance ne seraient pas passibles d'outrage au tribunal. L'ordonnance n'ajoute donc rien aux amendes déjà prévues au Code du travail en cas de grève illégale.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer