Budget Leitão 2015-2016

Cégeps et universités y goûtent

Les commissions scolaires estiment faire face à des... (Photo d'archives)

Agrandir

Les commissions scolaires estiment faire face à des coupes évaluées à 350 millions $.

Photo d'archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le budget Leitão présenté jeudi n'a rien pour calmer la grogne croissante des étudiants.
Les universités devront composer avec 103 millions $ de moins dans leurs coffres, et les cégeps devront sabrer 21 millions $.

«C'est un scandale», a réagi le président de la Fédération étudiante universitaire du Québec, Jonathan Bouchard.

Déjà, dit-il, les universités cherchent où couper et certaines abolissent des programmes uniquement pour se conformer aux compressions de l'an dernier. «Et on ajoute 103 millions $ par-dessus», a lancé le leader étudiant au Soleil en marge de la présentation du budget 2015-2016. «Ces trois dernières années, absolument aucune vision n'est donnée au réseau universitaire. Au contraire, année après année, leur financement diminue. Et ça, ça mine directement l'accessibilité et la qualité de l'enseignement», a-t-il poursuivi.

Grande déception aussi du côté du président de la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ), Alexis Tremblay. En plus de déplorer des coupes de 21 millions $ dans les cégeps, il ne voit pas comment les institutions pourront garder de l'oxygène.

«Rien n'est budgété pour la croissance des dépenses. Déjà, le réseau a dû couper dans son offre de services, le point de rupture a été atteint. On se demande maintenant qu'est-ce que les cégeps devront couper. Leur chauffage?» a-t-il ironisé.

De telles annonces de coupes risquent fort de jouer sur la mobilisation à l'heure où les étudiants recommencent à descendre dans la rue.

La FECQ consultera ses membres en début de semaine prochaine. «Nécessairement, la mobilisation va s'accentuer», a-t-il prédit.

Coupes «sans précédent»

Les commissions scolaires estiment pour leur part faire face à des coupes d'une «ampleur sans précédent» et aux «pires compressions de son histoire» évaluées à 350 millions $. Il ne s'agit pas d'une coupe nette, mais plutôt des coûts du système qui auraient été nécessaires pour maintenir le réseau à flot. Or, les commissions scolaires toucheront 20 millions $ de plus, soit 0,2 %. Il aurait fallu une hausse de 3 %, a dénoncé la présidente de la Fédération des commissions scolaires du Québec, Josée Bouchard.

En conférence de presse au moment de la présentation du budget, le président du Conseil du trésor, Martin Coiteux, s'est bien défendu de négliger l'éducation, un secteur que le gouvernement libéral promet de valoriser.

«Notre objectif est d'en faire plus, mais la façon pour nous de le faire est de revoir nos programmes. Et lorsqu'on aura retrouvé les marges, plus iront en éducation», a-t-il promis.

«Et ce que nous demandons en éducation est proportionnellement moins que l'effort demandé au secteur de la santé», a-t-il tenu à souligner.

«Alors que le gouvernement se préoccupe de la pérennité des services et de l'avenir de nos jeunes, il est étonnant de voir que l'enseignement supérieur ne figure pas au coeur deses priorités.»

Bernard Tremblay
Président-directeur général de la Fédération des cégeps

«Depuis le Sommet sur l'enseignement supérieur, plus de 300 millions $ ont été coupés dans les universités. On se demande où est-ce que le gouvernement va s'arrêter.»

Jonathan Bouchard
Président de la Fédération étudiante universitaire du Québec

«En tant que jeune, aujourd'hui, à la lumière de ce budget, je sais bien que mes perspectives d'avenir sont bien plus sombres qu'elles ne l'étaient hier.»

Alexis Tremblay
,Président de la Fédération étudiante collégiale du Québec
Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer