Le préscolaire maintenu dans les deux écoles de l'ouest de Portneuf

Le réaménagement du préscolaire dans l'ouest de Portneuf... (Collaboration spéciale Johanne Martin)

Agrandir

Le réaménagement du préscolaire dans l'ouest de Portneuf faisait partie du plan de redressement visant à combler une partie du déficit de 681 000$ lié aux coupes imposées par le gouvernement.

Collaboration spéciale Johanne Martin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Martin

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Donnacona) Les résidents de Deschambault-Grondines et de Saint-Alban souhaitaient le statu quo et ils l'ont obtenu. Les élèves qui entreront au préscolaire l'an prochain pourront finalement fréquenter l'école de leur village plutôt que celle d'une municipalité voisine.

La séance extraordinaire du conseil des commissaires convoquée la semaine dernière s'est toutefois butée, dès le départ, à un problème d'interprétation. Alors que le conseil proposait la poursuite du processus de consultation, les participants, de leur côté, espéraient d'emblée l'annonce du maintien des deux classes de maternelle.

Cette année, les écoles Saint-Charles-de-Grondines et du Goéland comptent 14 élèves de niveau préscolaire. En 2015-2016, ils seront 16 à y faire leur entrée. La commission scolaire suggérait de répartir les nouveaux venus dans les cinq autres écoles du secteur ouest de Portneuf, ce qui aurait permis de réaliser des économies de 180 000 $.

En quête de solutions durables

Même si le directeur général de l'organisation, Jean-Pierre Soucy, a continué à plaider le principe d'équité à l'égard de la répartition des ressources, l'assistance s'est montrée hostile à la mesure soumise par M. Soucy. «Nous donnons 46 % des services à 23 % de la population», a-t-il répété.

Les deux parties se sont toutefois entendues pour que les discussions se poursuivent en vue de trouver des solutions durables à la menace qui plane sur les petites écoles. «Je vous invite à être fiers de vos écoles, à reconsidérer le vote et à élargir la discussion», a lancé un résident de Deschambault-Grondines, Charles Trottier.

Outre le réaménagement du préscolaire, le plan de redressement visant à combler le déficit de 681 000 $ lié aux coupes imposées par le gouvernement comporte 17 autres mesures, dont l'offre de cours d'été en ligne, la révision des ententes municipales-scolaires et la vente d'un terrain.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer