Avantages d'après-mandat: Bolduc pourrait renverser la décision

Le ministre Bolduc veut prendre connaissance de toutes...

Agrandir

Le ministre Bolduc veut prendre connaissance de toutes les explications de l'Université Laval avant de trancher.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le ministre Yves Bolduc pourrait annuler la bonification des avantages d'après-mandat des hauts dirigeants de l'Université Laval dont le président du conseil d'administration vante pourtant l'exemplarité.

Dans une lettre envoyée au ministre, dont Le Soleil publie de larges extraits aujourd'hui, le président du c.a., John Porter, défend l'ajustement récemment voté des conditions d'emploi du recteur, des vice-recteurs, des vice-recteurs adjoint et du secrétaire général.

L'Université Laval, plaide-t-il, est l'une des «très rare» institutions publiques à réduire le salaire de ses ex-hauts-dirigeants qui sont réaffectés à d'autres postes. Ce n'est pas le cas pour les sous-ministres ou des dirigeants du réseau de l'Université du Québec, souligne M. Porter.

«L'approche retenue par le c.a. de l'Université Laval démontre sa volonté que tous fassent des efforts et devrait servir d'exemple aux institutions publiques en ces temps d'austérité», écrit le président au ministre.

Selon nos informations, après un vote divisé, le c.a. a consenti à verser sur une période pouvant aller jusqu'à 6 ans entre 75% et 100% du salaire annuel de haut dirigeant à une personne en fonction de la durée de son mandat, entre deux et dix ans. La règle en vigueur auparavant prévoyait d'octroyer entre 70% et 90% du salaire sur un maximum de trois ans selon un mandat de 2 à 5 ans. À l'Université Laval, le recteur empoche un salaire annuel de 355000$.

M. Porter vante la qualité de «l'équipe actuelle» de direction de l'Université Laval et la nécessité, «par souci d'équité», de tenir compte du fait qu'elle accomplit un deuxième mandat de 5 ans.

«Dans un contexte souvent difficile, notre équipe de direction a manifesté sans relâche son attachement à l'institution et il serait injuste que de malheureux raccourcis associent cet attachement aux conditions salariales qui lui sont consenties», écrit le président du c.a.

Il n'a pas été possible pour Le Soleil d'obtenir une entrevue avec M. Porter, vendredi. À la radio de Radio-Canada, il a affirmé qu'entre 7 ou 8 personnes «au maximum» bénéficieraient de l'ajustement. Le site Internet de l'Université Laval fait plutôt état de 13 personnes qui occupent les postes de recteur, de vice-recteurs, de vice-recteurs adjoints et de secrétaire général.

M. Porter a aussi évalué à quelque 275000$ «au pire» les sommes supplémentaires en cause. De son côté, le gouvernement est bien embêté d'estimer un montant hypothétique qui dépend du nombre de personnes qui resteront en place pendant une période encore inconnue.

En Chambre, vendredi, la porte-parole péquiste, Véronique Hivon, a exhorté le ministre Bolduc à «exiger l'annulation de la hausse indécente consentie par l'Université Laval» et à faire connaître «les conséquences que cette décision aura sur la haute administration». Elle s'insurge que le c.a. n'ait pas respecté son obligation de faire d'abord approuver tout changement aux conditions d'emploi de la direction par le ministre. Les arguments de la lettre de M. Porter, dont elle a reçu copie, ne l'ont «pas convaincue».

Le ministre Bolduc veut prendre connaissance de toutes les explications de l'Université Laval avant de trancher. «C'est un fait qu'ils avaient l'obligation de me demander l'autorisation pour accorder de tels privilèges, a déclaré le ministre. Nous allons prendre état des faits, nous allons prendre une décision et, si nécessaire, nous allons renverser la décision du conseil d'administration de l'Université Laval.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer