Les employés de l'Université Laval dénoncent les compressions

Le Syndicat des auxiliaires administratifs, de recherche et... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Le Syndicat des auxiliaires administratifs, de recherche et d'enseignement de l'Université Laval manifestait, mercredi, en plus d'être en grève le temps d'une journée.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daphnée Dion-Viens
Le Soleil

(Québec) Pour la première fois en 25 ans, tous les syndicats de l'Université Laval ont manifesté mercredi d'une seule voix pour dénoncer les compressions de plus de 200 millions $ imposées aux universités québécoises pour l'année 2014-2015. Plusieurs centaines de personnes ont participé à l'évènement.

«De se rassembler pour pouvoir organiser une manifestation comme celle qui s'est déroulée ce midi, c'est historique à l'Université Laval», a affirmé Charles-Alexandre Bélisle, président du Syndicat des auxiliaires administratifs, de recherche et d'enseignement.

Les membres de ce syndicat ont par ailleurs tenu une journée de grève mercredi pour dénoncer ces compressions qui ont un impact direct sur les négociations concernant le renouvellement de leur convention collective, qui sont au point mort.

Les auxiliaires seront les premiers touchés par les coupes, puisque ce sont des employés précaires dont le contrat est d'un maximum d'une session, explique Charles-Alexandre Bélisle. Il est encore trop tôt pour savoir combien de ses membres seront sans emploi lors de la première session, mais «ça va paraître sur la qualité de l'éducation», prévoit-il.

Les auxiliaires d'enseignement, qui sont souvent des étudiants à la maîtrise et au doctorat, corrigent des examens, aident les professeurs dans la préparation de leurs cours et donnent des ateliers d'encadrement aux étudiants.

Cours annulés

En raison de cette grève, certains cours ou ateliers donnés par des assistants d'enseignement ont dû être annulés mercredi. Une cinquantaine d'employés ont aussi bloqué mercredi matin deux entrées du campus, ce qui a compliqué l'accès à l'Université Laval à l'heure de pointe.

La direction de l'Université Laval évalue le manque à gagner pour 2014-2015 à 42 millions $, une somme qui ne tient pas compte de la deuxième vague de compressions annoncées à la mi-novembre par le gouvernement Couillard.

Aussi dans les cégeps

Jeudi matin, les cégeps de Québec s'unissent pour dénoncer d'une seule voix les compressions imposées par le gouvernement Couillard, qui s'élèvent à 41 millions $ dans le réseau collégial pour l'année en cours.

Les employés, les étudiants et la direction des cégeps de Sainte--Foy, Garneau et Limoilou rendront publique une déclaration commune pour dénoncer les compressions. Ils demandent l'arrêt des coupes qui ont des impacts concrets sur les services aux étudiants. «Il est grand temps que le gouvernement affirme et démontre que l'éducation est une priorité et qu'il assure la stabilité financière des cégeps», peut-on lire.

Au Cégep Garneau et au Cégep de Sainte-Foy, un rassemblement est prévu peu avant le début des cours, vers 7h30.

«C'est la sixième compression en quatre ans, on a atteint l'os. Dans ce contexte, ça va être difficile de maintenir les services», affirme la directrice du Cégep Garneau, Denise Trudeau.

Dans cet établissement, les portes du cégep n'ouvriront qu'à 7h55, soit cinq minutes seulement avant le début des cours. «On veut que les gens soient à l'extérieur du cégep pour se faire entendre. Mais les cours vont commencer à l'heure», précise Mme Trudeau.

Au Cégep de Lévis-Lauzon, sur la Rive-Sud, aucune manifestation n'est prévue mais les compressions seront dénoncées par communiqué de presse. 

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer