Compressions supplémentaires de 19 millions $ pour les cégeps

Le cégep Garneau a déjà augmenté en début... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Le cégep Garneau a déjà augmenté en début d'année les frais imposés aux étudiants pour des services complémentaires, comme les activités sportives ou culturelles. «On touche à l'os, il n'y en a plus de marge de manoeuvre», affirme sa directrice générale, Denise Trudeau.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daphnée Dion-Viens
Le Soleil

(Québec) Les directeurs des cégeps tirent la sonnette d'alarme. La nouvelle vague de compressions de 19 millions $ qui vient de leur être imposée par Québec met en péril les services directs aux étudiants, affirment-ils. Le gouvernement nous convie à «faire moins avec beaucoup moins», a lancé le président de la Fédération des cégeps, Jean Beauchesne.

Cette ponction récurrente de 19 millions $ s'ajoute aux coupes de 22 millions $ déjà prévues pour l'année 2014-2015. Au total, depuis quatre ans, les cégeps ont été privés de 109 millions $.

«Trop, c'est trop», a lancé jeudi M. Beauchesne lors d'un point de presse auquel ont assisté les 48 directeurs généraux des cégeps, réunis en assemblée générale à Québec.

Cette fois-ci, les services directs aux étudiants seront touchés, puisque la marge de manoeuvre est minime, indiquent-ils, d'autant plus que cette coupe survient en plein milieu d'une année financière alors que les dépenses sont déjà engagées.

Un peu partout dans le réseau collégial, on estime que ce sont les étudiants vulnérables qui seront les premiers touchés. Au cégep Limoilou, les services aux étudiants immigrants, aux mères monoparentales qui retournent aux études et aux garçons qui ont de la difficulté à obtenir la note de passage pourraient être affectés.

Au cégep de Saint-Félicien, il n'y a plus d'infirmière cette année, alors que ce service était assuré depuis 40 ans. Au cégep de l'Outaouais, les services de laboratoire ont été réduits. Les nouvelles compressions ne feront qu'aggraver la situation, indique-t-on.

De son côté, le cégep Garneau a déjà augmenté en début d'année les frais imposés aux étudiants pour des services complémentaires, comme les activités sportives ou culturelles. «On touche à l'os, il n'y en a plus, de marge de manoeuvre», affirme la directrice générale de l'établissement, Denise Trudeau.

Faux, rétorque le ministre de l'Éducation, Yves Bolduc, qui considère que les cégeps peuvent absorber ces compressions. «Ils sont capables de répondre à la demande, a-t-il déclaré hier. Je peux vous assurer qu'il n'y aura pas d'atteinte dans les services directs aux étudiants.»

Cette affirmation a fait vivement réagir les directeurs des cégeps. Selon eux, c'est un «mythe» de croire qu'il y a des économies à faire dans la bureaucratie du réseau collégial. «Tous mes employés travaillent dans les services directs aux étudiants», illustre Denise Trudeau, qui a déjà dû mettre fin à des contrats.

Selon la Fédération des cégeps, plusieurs établissements devront se résoudre à adopter un budget déficitaire pour sauver les meubles. Son président estime que le gouvernement se tire dans le pied puisque ces déficits auront un impact négatif sur la situation financière du gouvernement. Le Québec n'a par ailleurs pas les moyens de perdre un seul diplômé, ajoute-t-il.

De son côté, la Fédération étudiante collégiale a aussi tenu à dénoncer cette nouvelle vague de compressions, qui «nuit à la réussite scolaire des cégépiens». La CSN, qui représente plusieurs employés du réseau collégial, considère qu'il s'agit d'un «choix irresponsable et dangereux» de la part du gouvernement libéral.

Dans le réseau collégial, on s'explique mal cette nouvelle ponction puisque la Commission de révision des programmes a déjà établi que le gouvernement ne dépense pas trop en éducation.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer