Élections scolaires: les Québébois appelés à voter nombreux

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Soleil

(Montréal) À la veille des élections scolaires de dimanche, la Fédération des comités de parents du Québec presse tous les parents d'élèves de l'école publique mais aussi l'ensemble des citoyens de se prévaloir de leur droit de vote.

La vice-présidente de la Fédération, Corinne Payne, rappelle que les élections scolaires sont un moment privilégié pour les citoyens de se prononcer sur les grandes orientations et les priorités de leur commission scolaire.

Elle estime que l'éducation est un «bien public» qui concerne au premier chef les parents d'élèves, mais aussi toute la population du Québec.

Mme Payne souligne que les enfants qui sont sur les bancs de nos écoles sont les futurs citoyens qui feront le Québec de demain. Ainsi, selon elle, tous les citoyens ont le devoir de se préoccuper de leur éducation et de se soucier de la qualité des services qui leur sont offerts par les commissions scolaires.

La Fédération souhaite que les citoyens soient nombreux à se présenter aux urnes, ce qui n'a jamais été le cas. Aux dernières élections scolaires, le taux de participation avait à peine atteint 8 pour cent.

Il y aura des élections dans 60 commissions scolaires francophones et 9 commissions scolaires anglophones du Québec. Quelque 5,9 millions d'électeurs sont appelés à voter cette année.

Caquistes divisés

Les députés de la Coalition avenir Québec sont divisés sur la nécessité d'aller voter dimanche aux commissions scolaires, dans le contexte où le gouvernement libéral en fera un critère pour décider de leur avenir.

Le chef caquiste François Legault, qui prône l'abolition des commissions scolaires pour les remplacer par des centres de services, n'ira pas voter mais au moins trois de ses députés se prévaudront de leur droit de vote.

Le mois dernier, le député caquiste Jean-François Roberge, porte-parole en matière d'éducation, avait annoncé que le caucus avait convenu de ne pas aller voter aux élections, prévues dimanche à travers le Québec.

Samedi, avant l'ouverture du premier congrès de la CAQ, M. Roberge, qui n'ira pas voter, a déclaré lors d'un point de presse que le sujet n'avait que fait l'objet de discussions.

M. Roberge constate toutefois que le premier ministre Philippe Couillard et le ministre de l'Éducation, Yves Bolduc, ont fait du scrutin un «gros sondage».

Le député de Chambly ne s'est pas formalisé du fait que certains de ses collègues participeront toutefois aux élections.

«À la Coalition, on est plus libres et plus ouverts et plus démocratiques que cela, on n'est pas obligé tout le monde de faire la même chose tout le temps sans réfléchir», a-t-il dit.

Le député de Borduas, Simon Jolin-Barrette, la députée de Mirabel, Sylvie D'Amours, et Lise Lavallée de Repentigny, ont affirmé qu'ils voteront dimanche.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer