Garderies en milieu familial: «au tour de la ministre de faire preuve de bonne foi»

La ministre de la Famille, Francine Charbonneau, a... (La Presse Canadienne, Jacques Boissinot)

Agrandir

La ministre de la Famille, Francine Charbonneau, a déploré mercredi que des parents soient «pris en otage» par leurs éducatrices en milieu familial alors qu'elle estime que les négociations progressent bien.

La Presse Canadienne, Jacques Boissinot

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Pendant que Francine Charbonneau, titulaire du ministère de la Famille, accuse les éducatrices de prendre les parents «en otages» avec leurs grèves tournantes, le syndicat rétorque «que c'est au tour de la ministre de faire preuve de bonne foi».

Les quelque 2300 responsables de garderies en milieu familial de la région de Québec étaient en grève mercredi, forçant les parents de 13 800 enfants à se trouver un plan B au petit matin. Mais les éducatrices estiment qu'elles n'avaient plus d'autre choix pour se faire entendre. «C'est une fin de non-recevoir à la table des négociations», a déploré Kathleen Courville, présidente de la Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ), syndicat affilié à la Centrale des syndicats du Québec. 

Les intervenantes déplorent la lenteur des pourparlers qui se déroulent actuellement entre la FIPEQ et le gouvernement. «Après un an de négociations, la balle est vraiment dans le camp du Ministère», a tranché Mme Courville. 

Pour protester, les membres du syndicat se sont voté une série de grèves tournantes touchant chaque région du Québec à tour de rôle. Elles se sont amorcées le 10 octobre et se termineront vendredi.

Des questions salariales sont au coeur du litige avec le ministère de la Famille. Les éducatrices souhaitent que le gouvernement leur reconnaisse des semaines de travail de 50 heures, soit de 7h à 17h du lundi au vendredi. 

Elles demandent également une augmentation de salaire afin que leur rémunération soit «comparable» à celle d'une éducatrice non formée en centre de la petite enfance (CPE), a précisé Mme Courville. Cette dernière chiffre à un peu plus de 11 $ l'heure le tarif horaire actuel des éducatrices en milieu familial, comparativement à «près de 16 $ de l'heure» pour des emplois comparables en CPE. «Les éducatrices passent 10 heures par jour avec les enfants, elles veulent être payées pour les heures travaillées.» 

Le gouvernement reconnaît 35 heures de travail et propose une hausse salariale de 0,5 % pendant trois ans. «On est négociables, on comprend le contexte d'austérité», a dit Mme Courville. Là ce qui est sur la table, c'est rien.» 

«Déception complète»

La ministre de la Famille, Francine Charbonneau, a pour sa part déploré que des parents soient «pris en otage» par leurs éducatrices en milieu familial alors qu'elle estime que les négociations progressent bien. «C'est une déception complète», a laissé tomber Mme Charbonneau à l'entrée du Conseil des ministres. «Les parents sont obligés de réorganiser leur journée, a-t-elle ajouté. C'est inacceptable.»

«L'explication qu'elles [les éducatrices] nous donnent, c'est l'impatience, a commenté la ministre. [...] Nous, on pensait qu'on était près d'une entente. On espère qu'elles vont se rasseoir à la table et qu'on va pouvoir compléter», a également décoché la ministre. À cet égard, Kathleen Courville a déclaré «que si on était près d'une entente, on ne serait pas en grève aujourd'hui». 

Grève nationale

Les grèves tournantes ne sont par ailleurs pas illégales. Le délai de 15 jours pour prévenir d'un débrayage ayant été respecté. «La ministre a eu le temps [de faire une proposition].» 

La série de grèves se poursuit jeudi, cette fois pour les régions du Saguenay, du Bas-Saint-Laurent-Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et de la Côte-Nord. Si aucun progrès n'est fait dans les prochains jours à la table de négociations, une journée de grève nationale est prévue le 20 octobre.

La FIPEQ représente 13 600 éducatrices à travers la province, sur 15 000 travailleurs.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer