Commissions scolaires: Yves Bolduc durcit le ton

Le ministre de l'Éducation, Yves Bolduc n'accepte pas... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Le ministre de l'Éducation, Yves Bolduc n'accepte pas que les commissions scolaires refusent d'obéir à une motion votée à l'unanimité à l'Assemblée nationale plus tôt cette semaine.

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daphnée Dion-Viens
Le Soleil

(Québec) Le ministre de l'Éducation durcit le ton à l'endroit des commissions scolaires. Yves Bolduc veut modifier la loi pour les forcer à lui obéir.

En marge d'un point de presse vendredi, le ministre Bolduc a déclaré qu'il était «inacceptable» que des commissions scolaires n'obéissent pas à une motion de l'Assemblée nationale votée à l'unanimité mardi. Cette résolution demande au ministre «d'émettre une directive claire» aux commissions scolaires leur demandant de ne pas couper dans les services directs aux élèves, comme l'aide aux devoirs, la lecture à l'école et la lutte contre l'intimidation et la violence.

Cette directive a été envoyée jeudi, mais des commissions scolaires ont indiqué qu'il était trop tard pour s'y conformer.

«On va prendre les moyens nécessaires pour qu'elles respectent la motion de l'Assemblée nationale, a ajouté M. Bolduc. Actuellement, le ministre n'a pas la possibilité d'émettre des directives obligeant les commissions scolaires, mais je pense que ça peut demander, ou ça va demander, une modification au niveau législatif. Et je pense que les oppositions, voyant ce que font les commissions scolaires, vont certainement accepter qu'on puisse donner le pouvoir au ministre d'ordonner de ne pas toucher aux services aux élèves.»

À cause des compressions budgétaires imposées par Québec, des commissions scolaires ont réduit cette année le budget consacré entre autres à l'aide aux devoirs ou à l'aide alimentaire, affirmant n'avoir d'autre choix dans le contexte actuel. Le gouvernement Couillard a condamné à maintes reprises ces décisions, mais c'est la première fois que le ministre Bolduc évoque des modifications législatives pour forcer les commissions scolaires à lui obéir.

Incapacité d'agir

Avant de prendre connaissance des propos du ministre Bolduc, la Fédération des commissions scolaires a publié un communiqué vendredi en milieu de journée pour réaffirmer qu'il était impossible de faire marche arrière concernant les décisions budgétaires prises pour cette année, puisque l'élaboration d'un budget prévoit de nombreuses consultations qui s'étendent sur plusieurs mois.

«C'est une question d'incapacité de le faire, on doit comprendre que ça prend plus qu'une lettre de la part du ministre pour faire marche arrière», affirme sa présidente, Josée Bouchard. Cette dernière a répété que les budgets actuels avaient été adoptés en respectant les règles et qu'en raison des élections scolaires prévues le 2 novembre, aucun nouvel exercice budgétaire ne peut démarrer avant cette date.

En fin de journée vendredi, la Fédération n'a pas voulu réagir aux propos du ministre, préférant attendre qu'il précise ses intentions.

En marge de ce bras de fer, rappelons qu'Yves Bolduc a déjà prévenu les commissions scolaires qu'elles jouent leur avenir lors des élections du 2 novembre. Le taux de participation, qui atteignait à peine 8 % lors du dernier scrutin de 2007, permettra alors au gouvernement de tirer des conclusions sur leur rôle et leur mandat, a-t-il indiqué.

Toutes les options sont sur la table, affirme-t-on au cabinet du ministre Bolduc. Des fusions ou même l'abolition des commissions scolaires seraient dans la mire.

Avec la collaboration de Johanne Fournier

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer