Commissions scolaires: des coupes interdites par l'Assemblée nationale

Le ministre de l'Éducation, Yves Bolduc, et ses... (La Presse Canadienne, Jacques Boissinot)

Agrandir

Le ministre de l'Éducation, Yves Bolduc, et ses collègues de l'Assemblée nationale ont appuyé une résolution présentée par la péquiste Nicole Léger, qui empêchera les commissions scolaires de couper dans certaines mesures de services aux élèves.

La Presse Canadienne, Jacques Boissinot

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le ministère de l'Éducation du Québec acheminera d'ici vendredi une directive à l'ensemble des commissions scolaires les sommant de ne pas couper dans les mesures d'aide aux devoirs, d'aide alimentaire et dans celles concernant la lutte contre l'intimidation. La missive ministérielle s'appuiera sur un ordre de l'Assemblée nationale.

Le ministre Yves Bolduc a donné l'assurance aux partis d'opposition, mardi, que son ministère agira en ce sens.

Lui et ses collègues du gouvernement ont appuyé une résolution présentée par la péquiste Nicole Léger au nom de tous les partis d'opposition - une résolution adoptée à l'unanimité.

Elle se lit comme suit : «Que l'Assemblée nationale demande au ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport d'émettre, dès cette semaine, une directive claire à l'intention des commissions scolaires indiquant qu'il n'y aura pas de coupes budgétaires pour l'année scolaire 2014-2015 dans les services directs aux élèves, dont notamment les mesures suivantes : aide aux devoirs, aide alimentaire, lecture à l'école» et toute mesure visant à «combattre l'intimidation et la violence à l'école».

La stratégie politique de l'opposition officielle a évolué dans ce dossier. Jusqu'ici, elle s'était contentée d'accuser le gouvernement de Philippe Couillard d'être le seul et unique responsable des coupes décidées par des commissions scolaires. Elle ne pointait du doigt que les restrictions budgétaires de l'équipe au pouvoir.

Le ministre Yves Bolduc et le premier ministre Philippe Couillard, eux, renvoyaient et renvoient toujours la balle aux seules commissions scolaires, insistant sur les mauvaises décisions que certaines ont décidé de prendre.

«Passer à l'action»

Vendredi, parlant à la fois des réseaux de l'éducation et de la santé, M. Couillard a prévenu qu'il appartient au gouvernement du Québec de fixer les objectifs et que la sauvegarde des services à la population en fait partie.

«On n'est pas nés de la dernière pluie, avait-il déclaré. Quand on a ce genre de période de rigueur budgétaire, les choix les plus faciles qui sont présentés par les appareils multiples, c'est de nuire au service des gens en espérant que le gouvernement va reculer, puis va abandonner son objectif d'équilibre budgétaire.»

Il laissait entendre qu'il existait du superflu dans ces réseaux. «Le moment qu'il faut préserver, qu'il faut cristalliser, c'est la salle de classe, le contact entre l'enseignant, l'enseignante et l'élève. Tout le reste est là pour favoriser ça.» 

Et le système de santé, «fondamentalement, c'est l'interaction entre le soignant, puis le patient. Tout le reste est supposé être là pour soutenir ça et faire en sorte que ça se réalise».

Avec cette résolution, la péquiste Nicole Léger indique que les commissions scolaires peuvent faire de meilleurs choix. Mais elle n'absout pas Yves Bolduc.

Elle exigera de voir le libellé précis de la directive ministérielle lorsqu'il aura été rédigé. «Pas question que le ministre tente un nouveau tour de magie pour se déresponsabiliser, dit-elle. Cette fois-ci, il ne pourra se contenter de voeux pieux : il devra passer à l'action pour annuler les compressions dans les services aux élèves qu'il avait lui-même téléguidées dans les écoles du Québec.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer