Encore quelques millions à trouver pour le Super PEPS

En plus du nouveau stade de soccer, le... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

En plus du nouveau stade de soccer, le projet d'agrandissement du PEPS comprend la construction d'un amphithéâtre sportif transformable et d'une piscine de taille olympique.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partager

(Québec) La construction du Super PEPS va bon train, mais son financement n'est toujours pas complété. À quelques mois de l'inauguration des nouveaux équipements sportifs, une campagne est en cours afin de trouver les millions de dollars qui manquent pour boucler le budget prévu.

En plus du nouveau stade de soccer, le projet d'agrandissement du PEPS comprend la construction d'un amphithéâtre sportif transformable et d'une piscine de taille olympique. La fin des travaux est prévue au printemps 2013. Il s'agit d'un projet de 85 millions $ de fonds publics provenant des gouvernements fédéral et provincial, de même que par la Ville de Québec.

Or le montage financier du projet prévoit aussi une dizaine de millions supplémentaires pour les coûts d'équipement, à dénicher dans le secteur privé. «À 85 millions $, il y a des murs et un plafond, mais il n'y a pas d'équipements dans la salle d'entraînement, pas de casiers et pas de gradins», illustre Jacques Ferland, directeur adjoint du service des activités sportives à l'Université Laval.

M. Ferland, qui n'est pas directement impliqué dans le volet financier du projet, n'a pu indiquer au Soleil mardi quels sont précisément les derniers chiffres à ce sujet. Mais il estime les sommes manquantes présentement à quelques millions de dollars.

Selon des procès-verbaux du conseil d'administration de l'Université Laval, obtenus en vertu d'une demande d'accès à l'information, il manquait, à la fin de l'année 2011, près de 4 millions $ consacrés au «mobilier, appareillage et outillage des nouveaux plateaux sportifs» dans le montage financier du Super PEPS.

Il a toutefois été impossible d'en savoir plus, l'Université Laval ayant refusé de répondre à nos questions à ce sujet malgré plusieurs demandes faites auprès du service des communications depuis plus d'une semaine.

Le porte-parole Sylvain Gagné s'est contenté de mentionner qu'une campagne de financement est bel et bien en cours à la Fondation de l'Université, mais on ne retrouve aucune mention à ce sujet sur le site Internet de l'organisation.

Commanditaires

En septembre 2011, l'Université Laval a annoncé que le nouveau stade de soccer portera le nom de TELUS, en vertu d'une entente de visibilité avec l'entreprise qui rapportera 4,55 millions $ en 20 ans.

Le recteur Denis Brière avait alors déclaré être à la recherche d'autres commanditaires pour la piscine olympique et l'amphithéâtre de 3500 places.

Selon Jacques Ferland, l'administration universitaire poursuit toujours ses démarches afin de trouver les sommes manquantes.

À la fine pointe... mais sans sauna

Le nouveau PEPS sera doté d'installations sportives à la fine pointe, mais il n'y aura toutefois pas de saunas.

Après évaluation des coûts, «des choix ont dû être faits pour respecter l'enveloppe budgétaire», explique Jacques Ferland, directeur adjoint du service des activités sportives à l'Université Laval. Il serait impossible de conserver les saunas actuels, puisque les vestiaires seront déplacés et que la distance sera désormais trop grande entre les deux, ajoute-t-il.

Cette décision n'est toutefois pas liée aux sommes manquantes pour financer les équipements sportifs, selon M. Ferland. En décidant de sacrifier les saunas, l'administration universitaire a plutôt choisi de «protéger la qualité des installations sportives pour permettre d'accueillir des évènements internationaux», explique-t-il.

La décision est toutefois dénoncée par Léopold Migeotte, professeur émérite à l'Université Laval. «Je trouve ça déplorable comme choix, lance-t-il. On va avoir un Super PEPS sous-équipé» alors que ce nouveau complexe sportif sera le plus important dans l'est du Canada.

M. Migeotte rappelle par ailleurs que le Super PEPS sera utilisé à 70 % par la population de Québec.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer