Trois cégeps unissent leur offre de formation

En même temps ses deux autres homologues, le... (Collaboration spéciale Johanne Fournier)

Agrandir

En même temps ses deux autres homologues, le directeur général du Cégep de Matane, Emery Béland, a signé l'entente de partenariat.

Collaboration spéciale Johanne Fournier

Partager

Johanne Fournier, collaboration spéciale
Le Soleil

(Matane) Le Cégep@distance du Collège de Rosemont, le Cégep de la Gaspésie et des Îles ainsi que le Cégep de Matane ont signé, jeudi, une entente qualifiée d'historique. D'une durée de cinq ans, cette entente de partenariat vise à mettre en commun leurs différents programmes de formation à distance.

Par cette entente, il sera possible, pour un étudiant, de suivre des cours donnés par le Cégep de Matane ou le Cégep de la Gaspésie et des Îles, peu importe l'endroit où il se trouvera au Québec. Ces cours seront transmis en simultané sur écran, que ce soit dans une salle de cours, au travail ou à domicile, tout en permettant à l'étudiant de pouvoir interagir avec le professeur.

«Cette entente historique assurera une meilleure accessibilité aux études collégiales», s'est enthousiasmée la directrice générale du Collège de Rosemont, Patricia Hanigan, lors d'une conférence de presse présentée en simultané par les trois établissements grâce à la vidéoconférence. «On a chacun une carte de programmes», a souligné, pour sa part, le directeur général du Cégep de Matane, Emery Béland. «Cela nous permettra d'élargir notre offre. Je pense à notre programme de tourisme, qui est particulièrement en difficulté. Cette entente nous permettra d'avoir des étudiants de n'importe où au Québec. La formation sera synchrone.»

45 programmes offerts

En vertu de cette formule de partenariat, M. Béland estime qu'environ 45 programmes pourront être offerts. Ceux-ci mèneront à l'obtention d'un diplôme ou d'une attestation d'études collégiales. «Ça va permettre à chacun de ces collèges d'offrir une tarte beaucoup plus large de programmes», corrobore le directeur de la direction générale des affaires universitaires et collégiales du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie, Robert Poulin.

«C'est une voie structurante pour nos cégeps et pour nos régions», a fait valoir le directeur général du Cégep de la Gaspésie et des Îles, Roland Auger. «Au lieu de cultiver la rivalité entre les centres urbains et les régions, ce qui était réel, on se concerte pour faire avancer chacune de nos régions. Ça permettra de tromper les statistiques. Ça permettra aussi à des gens qui ont des problèmes de mobilité de pouvoir suivre une formation.»

«Ce modèle de collaboration va nous permettre d'initier et d'inspirer d'autres cégeps», croit le directeur du Cégep@distance, Viet Pham, qui souhaitait élargir ses partenariats.

Outre le programme en soins infirmiers dispensé par le Cégep de Matane et nouvellement offert en formation à distance à Sainte-Anne-des-Monts, en Haute-Gaspésie, l'offre de programmes n'est pas encore définitivement connue. Les directeurs des établissements engagés dans l'entente confirment la nécessité d'ajouter des équipements pour pouvoir offrir ces programmes de formation à distance. Cependant, il a été impossible de connaître les coûts qui y seront associés.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer