696 millions $ de plus aux universités... s'il y a consensus au Sommet

Sans préciser d'où vient l'argent, le ministre Pierre... (Photo archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Sans préciser d'où vient l'argent, le ministre Pierre Duchesne a indiqué jeudi qu'il bénéficie d'une marge de manoeuvre financière en vue du Sommet, en février.

Photo archives La Presse Canadienne

Partager

(Trois-Rivières) Le gouvernement Marois met 696 millions $ supplémentaires sur la table pour convaincre les acteurs du milieu universitaire de s'entendre. S'il n'y a pas de consensus au terme du Sommet sur l'enseignement supérieur, l'argent ne sera pas au rendez-vous, prévient-on.

Sans préciser d'où vient l'argent, le ministre Pierre Duchesne a indiqué jeudi qu'il bénéficie d'une marge de manoeuvre financière en vue du Sommet, en février. En plus du réinvestissement déjà prévu par l'ancien gouvernement, une «réserve» de plus de 600 millions $ sera disponible, a-t-il indiqué peu avant le début de la deuxième rencontre thématique sur l'enseignement universitaire, qui s'est ouverte jeudi soir à Trois-Rivières.

La sous-ministre à l'Enseignement supérieur, Christine Tremblay, a par la suite précisé que cette «réserve» était conditionnelle à l'obtention d'un consensus parmi les acteurs du milieu universitaire lors du Sommet prévu en février.

«Ça va faire l'objet de discussions et si on s'entend, l'argent sera au rendez-vous. [...] S'il n'y a pas d'entente, l'argent sera alloué à d'autres fins», a-t-elle affirmé.

Selon un document remis aux journalistes jeudi, le gouvernement a prévu une «provision pour réinvestir dans l'enseignement supérieur» sur sept ans, qui correspond en fait à la moitié des sommes qu'auraient récoltées les universités d'ici 2018-2019 si la hausse des droits de scolarité n'avait pas été annulée.

De l'argent «budgété»

Le ministre Duchesne n'a toutefois pu préciser jeudi d'où viendrait l'argent lui permettant de financer cette réserve de 696 millions $, se contentant de dire que l'argent était «budgété». Les libéraux mettent en doute cette affirmation, affirmant que l'argent n'y est pas.

Dans le budget Marceau, on peut lire qu'à la suite du Sommet, le gouvernement devra statuer sur «les conditions d'attribution de toute somme additionnelle qui pourrait être nécessaire au financement de l'enseignement supérieur et qui devra provenir de sources de revenus additionnelles ou de réaménagements aux modalités de financement».

Avec l'annonce de cette «réserve» disponible de 696 millions $, le ministre Pierre Duchesne tente de calmer la grogne suscitée par les compressions de 124 millions $ imposées dans le réseau universitaire. Il a réaffirmé que l'effort demandé aux universités est temporaire - pour l'année 2012-2013 seulement - s'inscrivant dans l'obligation pour le gouvernement d'atteindre l'équilibre budgétaire.

Les coupes imposées pour l'année financière en cours ont suscité toute une levée de boucliers dans le milieu universitaire. Pour une rare fois, recteurs, professeurs et étudiants ont parlé d'une même voix pour dénoncer ces compressions.

Accessibilité

La rencontre de jeudi, qui porte sur l'accessibilité aux études, s'est donc ouverte sur fond de tensions. Sans surprise, les désaccords sur les droits de scolarité sont vite apparus, notamment à la suite d'une présentation de l'économiste Pierre Fortin, qui a livré un vibrant plaidoyer pour l'indexation des droits de scolarité, la position défendue par le gouvernement Marois.

D'autres intervenants ont aussi rappelé que l'accessibilité aux études est loin d'être reliée uniquement à la facture étudiante, la motivation des parents, la réussite scolaire et la distance géographique des établissements d'enseignement pesant aussi lourd dans la balance.

Les discussions se poursuivent aujourd'hui.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer