Enseignement supérieur: rencontre pré-Sommet à Québec

Le député Léo Bureau-Blouin, ancien leader étudiant, assistera... (Photothèque La Presse)

Agrandir

Le député Léo Bureau-Blouin, ancien leader étudiant, assistera aux discussions et présentera un résumé des avis qui auront été transmis par Internet.

Photothèque La Presse

Partager

(Québec) La première rencontre thématique en vue du Sommet sur l'enseignement supérieur s'ouvre jeudi soir à Québec, à l'Université Laval. Environ 150 personnes ont été invitées, dont plusieurs représentants étudiants, à qui une place importante a été réservée.

Au total, 52 organismes participeront à la rencontre. Dans la liste, on retrouve les associations étudiantes (31 %), les représentants des universités (23 %), les professeurs et les syndicats (23 %), de même que des membres de la société civile (23 %), qui comprend notamment des représentants du secteur privé.

Selon l'horaire prévu, l'événement doit s'ouvrir jeudi soir avec un discours du ministre de l'Enseignement supérieur, Pierre Duchesne, qui sera suivi d'interventions de quatre experts sur le thème de la qualité de l'enseignement. La présence du ministre Duchesne reste toujours à confirmer puisqu'il est cloué au lit depuis plusieurs jours à cause d'une hernie discale.

Vendredi, les participants seront invités à plonger dans le vif du sujet. En avant-midi, sept organisations ont été invitées à présenter leur point de vue et à répondre à différentes questions en lien avec la qualité de l'enseignement.

La Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec, la Fédération des cégeps et la Fédération québécoise des professeurs d'université auront droit de parole, tout comme le Conseil interprofessionnel du Québec et la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ).

La Fédération étudiante universitaire du Québec et l'Association pour une solidarité syndicale étudiante (à l'origine de la CLASSE) feront aussi une intervention. Tout comme plusieurs autres groupes, la Fédération étudiante collégiale du Québec sera présente, mais n'a pas été invitée à faire de présentation formelle en avant-midi.

«Lors des consultations, on a indiqué aux groupes qu'ils pouvaient s'attendre à faire une présentation lors de deux des quatre rencontres thématiques menant au Sommet. On a voulu assurer un équilibre» entre les organisations qui prendront la parole, explique Joël Bouchard, attaché de presse du ministre Duchesne.

Webdiffusion

Les autres participants pourront toutefois s'exprimer lors de la plénière qui suivra, en avant-midi, de même que lors des trois ateliers, qui se dérouleront en après-midi.

Toutes les discussions seront webdiffusées, à l'exception des ateliers, qui se dérouleront à huit clos.

Le député Léo Bureau-Blouin, ancien leader étudiant, assistera aux discussions et présentera un résumé des avis qui auront été transmis par Internet.

Sur les 150 personnes invitées, environ la moitié aura le statut de participant et l'autre moitié agira à titre d'observateur.

Il s'agit de la première rencontre organisée en vue du Sommet sur l'enseignement supérieur, prévu en février. La deuxième rencontre, qui se déroulera à Trois-Rivières, portera sur l'accessibilité aux études, les 13 et 14 décembre. En janvier, deux autres événements semblables sont prévus sur le thème de la gouvernance et du financement de même que sur la contribution des universités au développement du Québec.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer