Twitter sur les bancs d'école

L'enseignante Annie Côté a décidé d'innover en demandant... (Le Soleil, Steve Deschênes)

Agrandir

L'enseignante Annie Côté a décidé d'innover en demandant à ses élèves de cinquième secondaire de rédiger chaque semaine un devoir de français sur Twitter.

Le Soleil, Steve Deschênes

Daphnée Dion-Viens
Le Soleil

Des élèves de cinquième secondaire de Québec pourraient être les premiers à rédiger leurs devoirs de français... en 140 caractères. L'enseignante Annie Côté a décidé d'utiliser le site Internet Twitter pour les encourager à écrire en plongeant dans l'univers de la twittérature.

Depuis lundi, 55 élèves de l'école secondaire Saint-Pierre et des Sentiers à Charlesbourg doivent publier un devoir de français sous forme de tweet. Cette semaine, ils devaient rendre hommage à quelqu'un ou à quelque chose en 140 caractères, espaces et ponctuation inclus (voir plus bas). Chaque semaine, un thème différent leur sera imposé. Lundi prochain, les élèves devront publier une phrase rédigée «à la manière d'un horoscope».

«Dans mes cours, les élèves sont souvent tentés d'envoyer des textos avec leur téléphone cellulaire. J'ai décidé d'aller avec la vague plutôt que de lutter contre. Il fallait que je trouve le moyen de travailler avec ça. C'est aussi une façon d'aller chercher leur attention et leur motivation, tout en les poussant à écrire sans qu'ils ne s'en rendent trop compte», explique Annie Côté.

L'enseignante de français leur a donc demandé de développer leur style littéraire en fignolant «une phrase jolie et bien écrite sur un thème précis», un exercice qui demande un peu plus d'efforts que de taper quelques mots en vitesse lors d'une séance de clavardage. «Ils doivent travailler la concision, la précision, les synonymes, le style. Ça les pousse à jongler avec la langue», indique l'enseignante de français.

Annie Côté précise toutefois qu'il n'est pas question de laisser tomber la rédaction de plus longs textes, pouvant aller jusqu'à 600 mots. «C'est une expérience de rédaction supplémentaire. Pour l'instant, je suis assez fière des résultats», lance-t-elle.

Twittérature

Ce projet de devoir de français sur Twitter a germé dans la tête d'Annie Côté à la suite d'une rencontre avec Jean-Yves Fréchette, membre fondateur de l'Institut de twittérature comparée. L'organisme, qui ne se prend surtout pas au sérieux, compare son rôle dans l'univers littéraire à celui du défunt Parti Rhinocéros dans l'arène politique.

M. Fréchette, qui est un ex-professeur de littérature au Collège F.-X.-Garneau, se réjouit de l'initiative d'Annie Côté. À sa connaissance, ce serait la première fois au Québec qu'une enseignante utilise Twitter de cette manière.

Cette expérience permet d'initier ces élèves à la twittérature, un néologisme qui fait tout simplement référence à l'utilisation de Twitter à des fins littéraires. Il s'agit toutefois d'une exception dans l'univers du microblogage, puisque la majorité des utilisateurs de Twitter (72 %) écrivent sur leur vie personnelle et leurs centres d'intérêt, selon une étude du Pew Internet Project.

«Quand on connaît bien l'histoire de la littérature, on se rend compte que la twittérature, ce n'est pas vraiment nouveau. Avant, on avait les maximes, les devises, les proverbes, les aphorismes... Ce qui est nouveau avec Twitter, c'est la publication simultanée rendue possible grâce à cette plate-forme technologique», explique M. Fréchette, qui est le père de Biz, du groupe Loco Locass. Certains twittérateurs y ont définitivement pris goût. Depuis un an et demi, l'auteur Julie Lé, alias Mélusine, rédige un microroman à coups de 140 caractères.

Les élèves d'Annie Côté ne sont pas encore rendus là, mais l'an prochain, l'enseignante pourrait être tentée par un autre projet : écrire un texte argumentatif en 21 gazouillis, le tout inspiré encore une fois par Jean-Pierre Fréchette.

Ce passionné ne manque d'ailleurs pas d'idées pour permettre au milieu scolaire de sauter à pieds joints dans l'univers de la twittérature. M. Fréchette travaille présentement à l'élaboration d'un logiciel qui permettra à des enseignants d'utiliser le microblogage dans un espace privé, avant de rendre public les gazouillis des élèves sur Twitter, une fois le travail de fignolage terminé.

Pour M. Fréchette, cette forme d'expression en 140 caractères ne représente aucunement une menace à la qualité de la langue, tant que ces gazouillis sont écrits dans un bon français, sans fautes. Après tout, dans l'univers des mots, la qualité ne repose pas nécessairement sur la quantité, souligne-t-il : «Les plus grandes phrases de l'humanité tiennent toutes en 140 caractères.»

Hommages en 140 caractères

Voici quelques exemples de gazouillis rédigés sur Twitter par les élèves d'Annie Côté qui devaient cette semaine rendre hommage à quelqu'un ou à quelque chose :

«Point de larmes ou de sourires, ni de coeur ou de tripes; j'admire cette insensibilité qui fait survivre tant de gens, moi qui n'en ai pas.»

«Existerions-nous sans cette chose qui nous entoure et qui nous permet d'être en retard quand nous le souhaitons? Je te dis merci cher Temps.»

«Tu me regardes, ne demandant qu'à être embrassé! Tes petites pépites me provoquent et me demandent de les croquer! Courte vie à toi biscuit.»

«Heureux je suis quand je sors mon Hacky, mon répit s'adoucit, disparaissent mes soucis, mes membres se délient, mais oh! Serais-je en délit?»

«Remarquable, sublime, olympienne, je rends hommage à la musique, cette intense sérénade qui fait vibrer notre coeur et chavirer notre âme...»

«Le bonheur que tu me procures est indescriptible. Je te remercie cher lit douillet et chaud, d'être si confortable à chaque moment du jour.»

Source : http://twitter.com/AnnieSentiers

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer