La liberté dans la course d'endurance

Jean-François Cauchon à la ligne d'arrivée de la... (tirée de Facebook)

Agrandir

Jean-François Cauchon à la ligne d'arrivée de la course Ultra-Trail du Mont-Blanc, à Chamonix, en France. L'ingénieur de 24 ans a complété le parcours de 168 kilomètres en 24 heures et 19 minutes.

tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les sentiers, Jean-François Cauchon connaît ça. Depuis l'enfance, l'ingénieur de 24 ans a arpenté les sentiers pédestres avec sa famille au Québec et aux États-Unis. Il avait déjà l'habitude de la course sur route et dans les sentiers depuis 2009.

Sa première longue course d'endurance s'est déroulée en 2014 dans Charlevoix à la suite d'un défi lancé par son cousin. Ainsi, il a tenté sa chance dans l'Ultra-Trail Haricana et, c'en était fait, il avait attrapé la piqûre. Depuis, il a participé à plusieurs courses d'endurance en sentier. Il a même gagné la course dans Charlevoix, l'an dernier, en parcourant les 125 kilomètres en 12 heures et 54 minutes.

En fin de semaine dernière, il a participé à l'une des plus prestigieuses courses en sentier : l'Ultra-Trail du Mont-Blanc, à Chamonix, en France. Lui qui espérait se classer parmi les 100 premiers - sur 2300 participants - voilà qu'il a terminé au 31e rang, une performance au-delà de ses espérances.

La course de 168 kilomètres en montagne lui a demandé des efforts pendant 24 heures et 19 minutes.

«C'est une course du type semi-autonome avec 16 arrêts de ravitaillement», raconte-t-il en entrevue via Facebook Messenger, en direct de Chamonix. «J'ai divisé ma course en 16 étapes en m'accordant parfois un peu plus de temps pour me reposer et manger davantage, ou encore changer de bas, comme je l'ai fait à la moitié de la course.»

Le parcours du Mont-Blanc, avec ses montées et ses descentes, comportait un dénivelé positif de 10 000 mètres. Donc, cette course dans les sentiers de la haute montagne des Alpes amenait les coureurs à grimper au total 10 kilomètres.

Pourquoi?

Qu'est-ce qu'il a de si attirant dans ces longues courses d'endurance?

«La liberté», lance M. Cauchon. «La liberté de tout. Je me libère de toutes les pensées, de tous les soucis. Je vis pleinement au moment présent en admirant les paysages. C'est un défi de dépassement. Le dépassement de tout. Le dépassement de soi. En plus, je peux être en symbiose avec la nature pendant toute la course.»

Chaque semaine, pour s'entraîner, il court entre 120 et 130 kilomètres; un parcours moins long en semaine en raison de son travail, et des sorties de 30 à 40 kilomètres les fins de semaine. Toutefois, Jean-François ne s'entraîne pas seul. «Je cours avec ma soeur. Parfois, c'est elle qui court pour me rejoindre, mais la plupart du temps, je l'attends, lance-t-il à la blague. Si je dois la rattraper, c'est que je me suis arrêté pour prendre des photos.»

Y a-t-il des risques de blessure pendant une course d'endurance comme celle du Mont-Blanc?

«Les risques de se blesser sont assez faibles, explique-t-il. Pendant les montées, c'est plus technique. J'ai de bonnes chevilles, ça ne m'inquiète pas. Il faut savoir gérer ses efforts. Tant que les douleurs sont musculaires, il n'y a pas d'inquiétudes. Mais si la douleur est dans les articulations, il faut faire attention. Il faut aussi bien s'hydrater, mais pas trop, car cela peut affecter le fonctionnement des reins.

Et, dans le cas de la course du Mont-Blanc, il fallait aussi que le coureur soit bien habillé, car, dans les hauteurs, le froid est de la partie.

Outre les résultats, il y a fort à parier que les prochaines courses de Jean-François Cauchon se feront surtout sous le signe de la liberté, du dépassement et de la symbiose avec la nature.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer