Satinder Kaur Brar: de l'Inde au Québec à cause de l'eau

Satinder Kaur Brar a été récompensée pour ses... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Satinder Kaur Brar a été récompensée pour ses recherches sur les composés pharmaceutiques actifs présents dans l'eau qui peuvent causer une résistance aux antibiotiques.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Originaire de l'Inde, la professeure Satinder Kaur Brar s'est établie au Québec alors qu'elle cherchait un établissement d'enseignement pour entreprendre son doctorat dans son champ de pratique privilégié : l'eau.

En entrevue, elle raconte qu'après sa maîtrise complétée à Delhi et son travail au ministère de la Défense indienne, toujours autour de la contamination de l'eau, elle souhaitait améliorer sa formation dans un autre pays avec un doctorat. 

«J'avais voyagé dans de nombreuses régions de l'Inde. J'avais découvert de nouveaux horizons, mais je voulais plus encore. Je suis arrivée à Vancouver, il y a 14 ans, où j'avais de la famille, des cousins. Je me suis mise à la recherche d'institutions d'enseignement pour mon doctorat. Je me suis inscrite à de nombreux endroits en me disant que j'irais au premier endroit qui me répondrait.»

Un mois et demi plus tard, elle reçoit des nouvelles de l'INRS (INRS Eau, mais maintenant Centre Eau Terre Environnement), qui l'invite à faire son doctorat au Québec. «Mes cousins ne trouvaient pas que c'était une bonne idée, car je ne connaissais pas le français, raconte Mme Satinder Kaur Brar. Pourtant, outre les deux langues officielles de l'Inde, j'en avais appris cinq autres. J'ai donc entamé mes études au Québec en même temps que l'apprentissage du français.»

Depuis 10 ans, elle enseigne et mène ses recherches au Centre Eau Terre Environnement de l'INRS. Ce sont d'ailleurs ses recherches sur les contaminants dans l'eau, dans la suite de sa maîtrise et de son doctorat, qui lui ont valu le Grand Prix de recherche universitaire de l'American Academy of Environmental Engineers and Scientists.

Ce prix, explique Mme Satinder Kaur Brar, reconnaît non seulement la preuve de concept, mais aussi l'application de la recherche. Il souligne «l'excellence et la portée innovatrice de ses travaux de recherche qui ont permis de mettre au point des technologies hybrides pour éliminer les contaminants traces émergents dans les eaux usées et l'eau potable».

Parmi les éléments de ses deux recherches en marche, il y a celle sur la biotechnologie environnementale, notamment la valorisation des rejets dans les eaux usées pour y retrouver des enzymes ou d'autres éléments pouvant servir de nouveau dans d'autres applications, en agriculture ou autrement.

Suivre les contaminants à la trace

La recherche qui lui a valu le prix concerne les composés pharmaceutiques actifs présents à très faible concentration dans l'eau pouvant causer une résistance aux antibiotiques, une féminisation des poissons ou divers troubles dans différents organismes. Leur dégradation est très faible dans les stations d'épuration, d'où la nécessité de développer de nouvelles méthodes de traitement pour dégrader les composés libérés dans l'air, l'eau et le sol.

«Il faut découvrir où ces contaminants se trouvent dans les étapes du centre d'épuration, dans l'eau ou dans les boues, et suivre leur trace pour savoir comment agir», explique-t-elle. 

Pour la professeure Brar, l'honneur ne revient pas à elle seulement, mais aussi à ses étudiants avec qui elle travaille. «C'est un honneur important qui motive tout le monde, et les élèves qui seront les prochains leaders. C'est très stimulant», reconnaît-elle, d'autant plus que les résultats auront un impact sur les citoyens et l'environnement.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer