Anne et Catherine Monna: de la poésie dans les affaires

Recevoir une reconnaissance comme celle des Fidéides, «c'est... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Recevoir une reconnaissance comme celle des Fidéides, «c'est comme un gros câlin», affirme Anne Monna, qui dirige les destinées de Cassis Monna et filles depuis 2015 avec sa soeur aînée Catherine.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Recevoir une reconnaissance comme celle des Fidéides, pour le titre d'entreprise de l'année (petite entreprise), «c'est comme un gros câlin», illustre Anne Monna, qui dirige les destinées de Cassis Monna et filles depuis 2015 avec sa soeur aînée Catherine.

«C'est une grande surprise qui fait chaud au coeur», ajoute Catherine. «Nous l'avons rêvé depuis des années, ce projet-là», qui était présenté aux concours des Fidéides pour la toute première fois.

L'honneur survient après une année de transformation de la boutique, de la terrasse, de l'économusée et des opérations pour remettre le commerce non seulement au goût du jour, mais surtout à l'image des deux jeunes femmes d'affaires. 

Elles ont rêvé et elles rêvent encore de faire de ces lieux un havre de paix dans un décor enchanteur, plein de poésie et de douceur. Un lieu à leur image pour découvrir les plaisirs de goûter le cassis sous plusieurs formes, comme vin ou dans divers cocktails, comme crème dans la gelato (crème glacée) artisanale aromatisée, ou simplement pour prendre un repas sur l'île d'Orléans.

Actionnaires majoritaires depuis deux ans à peine, Anne et Catherine ont pris la relève de leur père Bernard en prenant de plus en plus de place dans l'entreprise familiale depuis les 15 dernières années.

Complicité

En les écoutant parler de leur projet, de leur vie de femmes d'affaires, on sent le respect et la complicité des deux soeurs, et la grande touche de poésie qu'elles ont voulu imprimer dans les divers aspects de la compagnie. Une touche de charme et d'envoûtement, qui se vit autant dans le décor et les relations avec les clients, que dans les valeurs, la philosophie d'entreprise et les relations de travail, voire dans leur conversation.

La touche artistique qu'Anne et Catherine possèdent dans leur ADN s'inscrit dans une longue tradition familiale artisanale, rendue à la cinquième génération des Monna. Dans leur approche, elles veulent faire sentir et vivre le volet artisanal, le côté agricole soumis aux aléas des saisons et le dépaysement dans un décor enchanteur.

«Vous avez deux heures pour vous changer les idées, venez sur l'Île. C'est juste à côté», ose Catherine avec verve et conviction. «Il y a tout pour faire le plein d'énergie et se ressourcer.» Avec Anne, l'objectif est clair: partager le plaisir qu'elles veulent faire découvrir avec le cassis comme le bonheur et la beauté qui se dégage de l'île d'Orléans.

Dans une discussion pleine d'images, elles racontent comment elles auraient pu prendre des voies différentes dans le monde des affaires. Mais comme leur père, qui avait eu «le pif pour acheter la terre ici», elles se sont fiées à leurs intuitions et à leur rêve pour asseoir le projet sur des bases communes et des valeurs partagées dans le respect. 

Elles ont travaillé sur leur relation et leur communication tout en se ménageant du temps chacune pour elle-même. «Prendre un bon temps d'introspection, c'est payant», lance Catherine, en jetant vers Anne un regard complice.

Élevées dans l'entreprise familiale et porteuses d'une tradition, elles ont développé une nouvelle vision de l'entreprise dans une nouvelle structure guidée par des mentors pour faire leur place dans les affaires et le secteur agrotouristique. «Nous avons eu des guides et des coachs pour avancer dans nos projets, réorganiser nos processus», affirment les deux jeunes femmes. «Notre grand chantier fut une grosse année, mais aussi une grande année», ajoute Catherine. Nous avons atteint nos objectifs. Nous les avons même dépassés.»

La reconnaissance des Fidéides, pour les deux jeunes femmes, c'est le cassis sur la gelato. En plus, certaines de leurs créations viennent de remporter de grandes distinctions internationales ces derniers jours.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer