Louise Allaire: un engagement durable envers le jeune public

Louise Allaire, qui vient de quitter la direction... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Louise Allaire, qui vient de quitter la direction du théâtre jeunesse Les Gros Becs, a consacré les 29 dernières années de sa vie à intéresser le jeune public à l'art théâtral.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Alors qu'elle faisait ses premières armes en théâtre jeunesse, à la fin des années 80, Louise Allaire a reçu un jour la plus belle critique qui soit. «Un enfant nous a écrit: "Merci, je n'oublierai jamais la force que j'ai à l'intérieur de moi." J'ai réalisé que ça pouvait faire ça le théâtre jeunesse. Ç'a été la bougie d'allumage qui a donné un sens profond au théâtre, à ce que ça pouvait apporter dans la vie.»

Le théâtre pour le jeune public, Louise Allaire a ça dans le sang. Elle y a consacré les 29 dernières années de sa vie, d'abord dans l'équipe de la compagnie du Gros Mécano, puis à la direction artistique et générale du diffuseur Les Gros Becs, poste qu'elle occupait depuis 1994 et qu'elle vient de quitter. Dévoilée il y a deux semaines, la 30e saison du théâtre installé sur la rue Saint-Jean en sera une de transition. Louise Allaire y pose une dernière fois sa griffe, tout en passant le flambeau aux six compagnies membres des Gros Becs, qui formeront un comité de direction avec Jean-Philippe Joubert comme délégué artistique.

Comme les spectateurs auxquels il se consacre, le théâtre des Gros Becs a poussé depuis que Louise Allaire y est arrivée. D'abord itinérant, il s'est trouvé une maison dans le Vieux-Québec. Il a fait gonfler la quantité de spectacles à l'affiche chaque saison, a multiplié les représentations et le nombre de spectateurs qui le fréquentent. Le diffuseur a aussi élargi le spectre d'âges rejoints par ses pièces, des bébés de six mois jusqu'aux ados.

«Je crois que les enfants doivent être mis en contact avec le maximum de choses pendant qu'ils sont tout-petits. Ils feront leurs choix après. Mais s'ils ne connaissent pas, ils ne pourront pas le faire. Il faut leur donner la chance de fréquenter les arts et la culture tout au long de leur enfance», estime Louise Allaire, pour qui les arts de la scène «jouent un rôle essentiel dans l'aspect humain et social» d'une communauté.

En dressant le bilan de ses 22années aux Gros Becs, Louise Allaire reconnaît que le contexte actuel «n'est pas facile». «Les gens sont pressés alors que l'art exige une rencontre, un temps. C'est plus difficile d'avoir ce temps-là. Avec les écoles, tout se passe très vite», évoque-t-elle, insistant sur le rôle d'accompagnement qu'elle croit intimement lié à celui de diffuseur.

Migration à venir

«C'est important de ne pas larguer les enfants, indique-t-elle. Les spectacles les plus difficiles que j'ai présentés, ça me prenait parfois un an avant de les programmer parce que je ne trouvais pas le lien, l'après-spectacle. Il y a eu des pièces où on intégrait des rencontres obligatoires après la représentation pour que les jeunes partent avec un début de réflexion.»

S'ils ont bien grandi dans les dernières années, Les Gros Becs seront encore appelés à se transformer, alors qu'ils attendent la concrétisation du projet du Diamant de Robert Lepage pour s'installer dans la Caserne Dalhousie. Cette migration, Louise Allaire a beaucoup travaillé pour la voir arriver. Elle continuera d'en suivre la progression d'un peu plus loin, mais pas trop quand même... Si elle quitte son rôle à la diffusion, elle ne renonce pas pour autant aux jeunes spectateurs : elle en fera un sujet d'étude d'une maîtrise qu'elle entamera sous peu à l'Université d'Ottawa.

«J'ai envie de documenter le jeune public, explique-t-elle. C'est peu documenté. Mon ressourcement va m'amener à faire un peu de recherche...»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer