David Thibault: sortir de l'ombre d'Elvis

David Thibault prépare son premier album, qui contiendra... (La Presse, David Boily)

Agrandir

David Thibault prépare son premier album, qui contiendra surtout des compositions originales, principalement en français.

La Presse, David Boily

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

<p>Isabelle Houde</p>

(Québec) C'est avec la dégaine et, surtout, la voix d'Elvis qu'il a conquis le coeur des Québécois, puis celui des Américains en passant à l'émission d'Ellen DeGeneres. C'est aussi avec son imitation impressionnante du «King» que David Thibault, 17 ans, s'est frayé une place à l'émission The Voice, la plus belle voix, en France. Au fil des étapes du concours télévisuel, il est finalement sorti de l'ombre d'Elvis pour terminer parmi les favoris, en troisième place.

«En allant à The Voice, je voulais trouver ma propre voix», confirme le principal intéressé, au bout du fil. À peine revenu de France, où il était depuis la fin mars, David Thibault trépignait de retrouver sa famille au bout de quelques jours de promotion, à Montréal.

Après avoir été honoré à l'Assemblée nationale, l'enfant chéri de Portneuf a été accueilli en roi dans sa ville natale, Saint-Raymond, cette semaine. Il aura cependant bien peu de temps pour en profiter : les 17 et 18 mai, il sera en Abitibi le temps de deux spectacles, puis il s'envolera à nouveau pour la France afin de participer à la tournée The Voice, pour laquelle il s'est taillé une place en tant que finaliste de l'émission. Du 28 mai au 6 juillet, il parcourra les villes principales de l'Hexagone, avant de revenir entreprendre une tournée québécoise qui s'échelonnera sur tout l'automne.

Entre-temps, il planchera sur un premier disque. L'aventure The Voice lui a en effet permis de signer avec l'étiquette Mercury chez Universal Music France. «J'ai commencé à composer quelques petites choses», confie le timide jeune homme, dont la personnalité se révèle flamboyante et charmeuse sur scène. «Je travaille surtout sur des paroles. Quand j'étais plus jeune, j'aimais bien composer des petits poèmes», continue David Thibault, qui travaillera avec son directeur musical, Robert Lavoie, et des compositeurs français.

En français, un défi

L'album sera composé de matériel original, et ce, principalement dans la langue de Molière. «La langue française, c'est aussi un autre défi à relever musicalement pour moi», précise-t-il. Vrai qu'on l'a surtout entendu en anglais, sur des chansons d'Elvis, bien sûr, mais aussi dans les succès qu'il a interprétés durant The Voice, notamment Crazy in Love, de Beyoncé, Wake Me Up, d'Avicii, et Your Song, interprétée en duo avec son coach, Mika.

C'est d'ailleurs ce dernier qui a vraiment amené David Thibault à moderniser son propre style, tout en gardant le côté vintage rockabilly qui a fait sa signature. «C'est sûr qu'Elvis va toujours rester une grande influence pour moi», ajoute celui qui est tombé amoureux de l'artiste à 12 ans, grâce à son grand-père.

Autodidacte, le musicien et chanteur espère maintenant que le public le suivra dans sa nouvelle aventure. «The Voice m'a beaucoup fait évoluer professionnellement. J'ai beaucoup plus confiance en moi», explique-t-il.

À 17 ans, c'est aussi la qualité de son talent par rapport à son âge qui a séduit le public et les juges, d'abord Florent Pagny, puis Mika. Alors que ses camarades de la polyvalente se préparent pour leur bal des finissants, David Thibault, lui, affiche une assurance tranquille devant sa carrière qui prend son envol. La preuve de son sérieux, il avait pris soin de terminer son secondaire à l'avance, avant de s'envoler pour la France, «pour avoir une base, si ça ne fonctionnait pas».

«Parfois, ça peut être dur, surtout d'être loin de mes proches», confie David Thibault, qui était accompagné par sa mère en France. «Il y a parfois eu beaucoup de pression et de stress. J'essaie de vivre au jour le jour, de ne pas trop penser au futur. Il n'y a rien qui arrive pour rien», pense le jeune artiste. «Mais c'est assez impressionnant», convient-il, un sourire candide dans la voix, à propos de tout le succès qu'il remporte... et qui ne devrait pas s'arrêter de sitôt.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer