Jean-Marie De Koninck couronné Grand lauréat 2014

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le mathématicien et homme d'idées Jean-Marie De Koninck n'en est pas à ses premiers honneurs. Fait Officier de l'Ordre du Canada en juin 2014, il a été nommé Grand lauréat Le Soleil-Radio-Canada lundi soir lors de la soirée annuelle, tenue au Musée de la civilisation. Deux récompenses qui s'ajoutent à sa longue série, et qu'il accepte avec tout autant d'humilité qu'à ses débuts.

Jean-Marie De Koninck... (Photothèque Le Soleil) - image 1.0

Agrandir

Jean-Marie De Koninck

Photothèque Le Soleil

«Ça fait plaisir, c'est toujours intéressant que les gens apprécient ce qu'on fait. [...] Mais c'est toujours un peu gênant ces trucs-là!» lance M.De Koninck, joint par téléphone à Budapest, en Hongrie.

Absent lors de la soirée, il félicite à distance les 49 autres lauréats 2014, dont les exploits «déteignent sur toute la société». «C'est stimulant! Il y a tellement de mauvaises nouvelles dans les journaux, on a besoin de ça. Continuez à faire ce que vous aimez faire, parce qu'on vous aime comme ça!»

Il souligne notamment le dévouement de soeur Simone Voisine, la lauréate Le Soleil-Radio-Canada du 14 septembre, qui a supervisé pendant 20 ans la soupe populaire des Soeurs de la Charité. «Et on me compare à une personne comme ça...», confie-t-il, presque mal à l'aise.

Jean-Marie De Koninck n'a pourtant pas à rougir, lui qui élabore sans cesse de nouveaux projets et qui est la définition même du multitâche. En 1984, il a notamment mis sur pied à Québec le désormais très populaire service de raccompagnement Opération Nez rouge.

Encore une fois, pas question de prendre le mérite, il attribue ce désir de «faire toujours quelque chose de nouveau» à son héritage familial. «Chez nous, nos parents disaient que c'était important, les études, mais aussi que l'équilibre de vie était important. On a hérité de ça. Dans ma vie, il y a deux volets importants: les mathématiques- ma carrière universitaire -, ainsi que l'univers des sports. Ça m'a permis de garder un certain équilibre entre l'intellectuel et le physique.»

Il raconte que les mathématiques ne le quittent jamais vraiment, et ce, même lorsqu'il fait du sport. «Quand je fais du vélo, je fais toujours le même trajet. Mon esprit vagabonde, et je fais des maths durant ce temps-là.»

Grand pédagogue

Pédagogue dans l'âme, Jean-Marie De Koninck se fait également un devoir d'intéresser les jeunes aux mathématiques et de combattre les préjugés qui y sont associés. Un de ses projets, le Show math, tente justement d'amener les élèves du secondaire à persévérer en mathématiques. «Le but, c'est de défaire le mythe des maths», explique-t-il.

Sa priorité, entre le sport et les maths? «C'est le choix de Sophie. C'est impossible à faire! Ma carrière de professeur de mathématiques, je serais incapable de laisser ça. À ma retraite, je vais continuer à en faire. Et le sport, c'est important pour ma qualité de vie. Quand je ne fais pas d'activité physique pendant une journée, je ne me sens pas bien. Ma règle: on devrait faire autant de minutes d'activité physique par jour que notre âge!»

C'est noté.

«D'être reconnu parmi une brochette de gens comme ça, c'est une grosse surprise, mais c'est aussi une belle tape dans le dos pour nous pousser à continuer notre oeuvre, à se démarquer et à oser.»

Luc Richer, fondateur de Motivaction jeunesse et coup de coeur du jury

«Je suis particulièrement content pour la communauté théâtrale [...]. Il y a un talent fou en théâtre à Québec, et ce parcours-là permet de le mettre à proximité des gens d'une autre manière et de le célébrer à coup d'idées complètement folles.»

Frédéric Dubois, directeur artistique d'Où tu vas quand tu dors en marchant et gagnant dans la catégorie Arts et culture

«N'importe quel lauréat aurait pu gagner ce soir. Mais ça fait plaisir, c'est sûr! Ça fait plaisir aussi pour mon équipe de travail avec qui je passe mes journées. Mes étudiants passés et futurs.»

Mario Leclerc, chercheur en chimie à l'Université Laval et gagnant dans la catégorie Science et recherche

«C'est toujours moi qui est en avant et qui reçois les prix, ce qui est très agréable, j'avoue. Mais il y a 800 personnes qui travaillent dans l'entreprise. [...] Au nom de ces 800 personnes, merci!»

Denis Leclerc, président de Biscuits Leclerc et gagnant dans la catégorie Économie et affaires

Savoir-faire et faire-savoir

Pour évoluer, toute société a besoin d'individus qui se démarquent de la masse. Certains choisissent de le faire en posant des gestes répréhensibles qui font abondamment l'actualité. Par contre, plusieurs de ceux qui se surpassent ou qui consacrent une partie de leur vie ou de leurs talents au bénéfice de leurs concitoyens ne voient jamais leurs exploits soulignés convenablement.

La réussite en soi est une chose extraordinaire qui contient sa propre récompense, mais cette récompense n'est jamais aussi complète qu'avec la reconnaissance publique. Elle permet de donner de la résonance tout en stimulant l'esprit créatif et la détermination de milliers d'individus. C'est inspirée par ces modèles qu'une société évolue. Il est logique de penser que nous devrions orienter nos efforts sur la réussite collective plutôt que sur la réussite individuelle, mais nous savons pertinemment que la réussite collective ne peut se matérialiser qu'à travers le succès individuel.

Pour atteindre les sommets, il existe plusieurs recettes; vous me permettrez cette citation de Jean Nohain qui décrit l'une d'elles : «La réussite, c'est un peu de savoir, un peu de savoir-faire et beaucoup de faire-savoir.» C'est donc à l'étape du faire-savoir que nous entrons en scène.

Claude Gagnon

Président et éditeur Le Soleil, vice-président exécutif, journaux régionaux Gesca

De remarquables contributions

Dans une société où les changements se bousculent, nous avons besoin de repères et de guides. Nous croyons qu'il est important de mettre en lumière les histoires positives et les succès des gens d'ici. La présentation des lauréats Le Soleil-Radio-Canada permet aux citoyens de rencontrer des personnalités rassembleuses qui se distinguent pour faire rayonner Québec au-delà de nos frontières.

Ces leaders de tous les milieux se dépassent tous les jours pour réaliser des choses extraordinaires et ils le font souvent dans l'ombre. Dans un monde en continuelle mouvance où tout va très vite, nous sommes fiers de prendre le temps de vous faire découvrir ces gens à travers leur passion et leurs valeurs. Cette initiative est notre façon de souligner leur remarquable contribution à l'avancement de notre société ici et ailleurs.

Jean-François Rioux

Directeur de Radio-Canada Québec

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer