Louis-Alexis Allen Demers: la main de l'honneur

Louis-Alexis Allen Demers a contribué à perfectionner une... (Photo Le Soleil, Jean -Marie Villeneuve)

Agrandir

Louis-Alexis Allen Demers a contribué à perfectionner une main-robot.

Photo Le Soleil, Jean -Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) En sortant de l'Université Laval en 2011 avec un doctorat en robotique, Louis-Alexis Allen Demers s'est retrouvé chez Robotiq, dans le secteur Saint-Nicolas de Lévis, pour travailler à perfectionner une main-robot préhensile.

Présentation

Lauréat : Louis-Alexis Allen Demers

Occasion : Il a remporté le Prix de génie innovation de l'Ordre des ingénieurs du Québec.

Chef de projet d'une équipe multidisciplinaire, il a mené les travaux jusqu'au bout dans un domaine où les trois cofondateurs de l'entreprise avaient vu une occasion d'être non seulement à la fine pointe de la technologie et de l'innovation, mais encore en étant convaincu d'avoir quelques pas d'avance sur la demande pour un tel produit.

«Lorsque nous avons terminé nos prototypes et que de gros clients comme BMW, Ford et Chrysler utilisaient nos mains à deux doigts, nous nous sommes dit que ce serait le bon temps de nous faire connaître dans notre province et dans notre ville», soutient le jeune ingénieur de 30 ans.

Il a inscrit le projet de l'équipe au concours d'innovation de l'Ordre des ingénieurs du Québec pour finalement remporter le prix de génie en innovation. «Ça valait la peine de postuler, pas tant pour les honneurs que pour nous faire connaître, avoue-t-il, car Robotiq était connu à travers le monde.»

«Nous avons une notoriété dans les laboratoires de recherche, dans l'industrie automobile et maintenant dans l'industrie manufacturière sans être installés dans la Silicon Valley ou à Boston, près des grandes universités», continue-t-il. Il fallait bien que cette percée technologique et cette innovation soient aussi reconnues dans les lieux mêmes où elle a vu le jour.

Le premier modèle de main à deux doigts était assez gros pour répondre aux besoins des clients de l'époque. Mais l'équipe n'avait pas fini sa tâche. «Nous étions sept personnes au départ dans la recherche et le développement, se souvient-il. Mais lorsqu'il a été temps de faire la mise en marché et lancer les prototypes, trois autres personnes se sont ajoutées», raconte-t-il, pour faire rejaillir les honneurs sur toute l'équipe et l'entreprise.

En juin, il promet que nous entendrons parler encore de la main à deux doigts de Robotiq, car le modèle 200 de la première génération a été amélioré pour produire une nouvelle version plus petite, le modèle 85.

Pourquoi en juin? Parce qu'au DARPA Robotic Challenge (DARPA, Defense Advanced Research Projects Agency ou agence américaine responsable des projets en recherche avancée pour la Défense), 3 des 20 équipes en compétition utilisaient la main à deux doigts, le modèle 85, et ces trois équipes ont été retenues pour la finale qui aura lieu en juin. Mieux encore, l'organisation DARPA a décidé d'offrir à toutes les équipes de l'épreuve finale la possibilité d'utiliser la main-robot mise au point par l'équipe dirigée par Louis-Alexis Allen Demers.

Avec des ingénieurs en robotique, d'autres en électricité et d'autres en programmation, Robotiq permet le contrôle de ses mains robotisées par des opérateurs qui n'ont pas besoin de connaître l'informatique, mais l'utilisation d'un écran et des icônes, pour lancer la commande des mouvements à exécuter.

Plus encore, l'entreprise, l'une des rares au monde dans son créneau, a choisi de s'installer au Québec pour faire en sorte que l'expertise en robotique développée à l'Université Laval, à Polythechnique ou à l'ETS demeure au pays.

En même temps, les appareils sont construits au Québec en utilisant de l'aluminium, un matériau hautement recyclable et réutilisable, en faisant affaire avec des fournisseurs de la région de Québec ou du Québec pour ses pièces. Toute la programmation logicielle est conçue par Robotiq.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer