«Un grand politicien de l'histoire du Québec», dit Shoiry

Jean-Paul L'Allier a notamment revitalisé le quartier Saint-Roch... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Jean-Paul L'Allier a notamment revitalisé le quartier Saint-Roch à Québec, le dotant de jardins et d'un plan d'eau.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Jean-Paul L'Allier 1938-2016

Politique

Jean-Paul L'Allier 1938-2016

L'ex-maire de Québec, Jean-Paul L'Allier, est décédé dans la nuit du 4 au 5 janvier 2016. »

(Québec) Le chef de l'opposition à l'hôtel de ville, Paul Shoiry, considère Jean-Paul L'Allier comme «un des grands politiciens de l'histoire moderne du Québec».

Paul Shoiry était maire de Sillery à l'époque où il a côtoyé Jean-Paul L'Allier. Il garde de lui le souvenir d'un homme qui a réalisé de grandes choses au chapitre de l'aménagement du territoire et de l'embellissement de la ville de Québec.

 «On reconnaît un maire à la façon qu'évolue sa ville. Pendant son passage, Québec s'est embellie de façon incroyable, les parcs et les espaces verts, mais aussi le réaménagement des routes. Il a fait de Québec une ville extrêmement belle et attractive.»

Selon lui, sa plus grande réalisation est la renaturalisation de la rivière Saint-Charles. «Il avait une vision exceptionnelle de ce qui devait être fait. On ne réalise pas tout le génie créatif derrière ça. À l'époque, j'étais maire de Sillery et il nous avait consultés parce qu'il désirait l'appui des maires de banlieue.»

Touchant témoignage provenant d'un homme qui a aussi affronté M. L'Allier dans l'arène politique, notamment dans le dossier des fusions municipales. «C'est un combat qui a duré trois ans. C'était un farouche adversaire. Il était très déterminé. C'était un combat intense. Mais dans tout ça, il y a toujours eu du respect», se souvient M. Shoiry.

Et ce, même lorsque M. Shoiry était de l'opposition majoritaire à l'hôtel de ville, avec les ex-maires de banlieue, dont Andrée Boucher. «Il disait qu'on était condamnés à travailler ensemble et qu'en politique tu ne peux pas avoir de rancunes, sinon tu ne dures pas.»

Paul Shoiry accueille la nouvelle du décès avec une «grande tristesse». Il a vu M. L'Allier la dernière fois il y a un an à peine. Pour lui, il était demeuré le même homme. «Il offrait ses conseils et le fruit de son expérience de façon très généreuse. Il avait toujours l'esprit aussi vif, créatif et de bonnes idées. C'était un gentleman.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer