De la vague orange au vague à l'âme

Raymond Côté, député sortant de Beauport-Limoilou, a terminé... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Raymond Côté, député sortant de Beauport-Limoilou, a terminé troisième lundi soir.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Élections fédérales

Politique

Élections fédérales

Les Canadiens sont appelés aux urnes le 19 octobre. »

(Québec) Élus grâce à une vague orange en 2011, les néo-démocrates de la région de Québec avaient plutôt le vague à l'âme, lundi, après avoir été rayés de la carte de la région de Québec.

«On a payé le prix de notre honnêteté. Ça fait partie de la game», a laissé tomber Raymond Côté, défait dans Beauport-Limoilou, avant même de savoir qu'il perdait son poste de député.

Questionné par les journalistes sur le sens à donner à sa remarque, M. Côté a élaboré : «On a toujours donné des réponses franches, des réponses en rapport évidemment avec notre programme, avec ce qu'on offrait aux gens. On n'a pas cherché à faire croire quoi que ce soit aux gens.» Selon lui, ça n'a pas toujours été le cas des autres partis actifs dans la région de Québec.

M. Côté a constaté sur le terrain que «les gens étaient déroutés, ils se cherchaient une solution». C'est ainsi qu'il a vu une partie de ses votes aboutir chez les libéraux, favorisant du coup les conservateurs.

«Ce qui s'est passé, c'est évident, les gens ont fait une vague. Je sais de quoi je parle, j'en ai vécu moi-même une vague en 2011», a pour sa part commenté Annick Papillon, défaite dans Québec par le libéral Jean-Yves Duclos. Elle s'est dite sereine, ayant prédit que le résultat du vote serait un «mystère» dont la capitale a l'habitude.

G. Daniel Caron, candidat vedette du NPD qui se mesurait au conservateur Gérard Deltell élu dans Louis-Saint-Laurent, a été le premier à connaître le verdict populaire. Il s'est dit «extrêmement déçu», triste même. «Je reconnais que M. Deltell a joué sur sa popularité et que le Parti conservateur a travaillé fort sur sa candidature», a analysé M. Caron.

L'impact du niqab

Selon l'ex-ambassadeur en Ukraine désormais professeur, le vent a tourné quand la question du niqab s'est invitée dans le débat public. «Le mood a changé totalement durant le week-end. Ce samedi soir-là, je suis rentré à la maison et j'ai dit : ça ne marche plus, il y a quelque chose qui ne marche pas. Comment est-ce qu'on peut mobiliser autant d'attention de plusieurs citoyens sur un élément qui ne fait pas partie de la campagne?» a-t-il demandé sans tenter de réponse.

Personne n'a voulu lancer la pierre au chef Thomas Mulcair. Denis Blanchette, battu dans Louis-Hébert, a plaidé pour la poursuite des idéaux néo-démocrates. «Moi, quand je me suis impliqué en 2004, il n'y avait pas grand-chose. On a bâti. Depuis 10 ans, on a drôlement bâti. Et même si on a perdu, il reste encore une base importante qui croit qu'on peut faire mieux, qu'on peut être plus solidaires, qu'on peut faire une société plus juste et on va continuer dans ce sens-là», a-t-il assuré.

Les députés néo-démocrates sortants et trois aspirants s'étaient donné rendez-vous au café La Ninkasi du Faubourg, sur la rue Saint-Jean, après la fermeture des bureaux de vote. Une cinquantaine de militants les avaient précédés, buvant tranquillement leur bière jusqu'à ce que les premiers résultats du vote au Québec apparaissent à la télévision. Quelques applaudissements fusaient quand un candidat du NPD prenait l'avance, mais il n'y avait pas de franche rigolade. La dégelée a encore ralenti les ardeurs des militants. Il a fallu le discours du premier ministre défait Stephen Harper pour susciter quelques... huées.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer