Défaite crève-coeur pour le chef de Forces et Démocratie

Le chef de Forces et Démocratie, le député... (Collaboration spéciale Johanne Fournier)

Agrandir

Le chef de Forces et Démocratie, le député sortant Jean-François Fortin, est embrassé par sa femme Cloé après avoir livré un discours de départ très émotif.

Collaboration spéciale Johanne Fournier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Élections fédérales

Politique

Élections fédérales

Les Canadiens sont appelés aux urnes le 19 octobre. »

<p>Johanne Fournier</p>
Johanne Fournier

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Mont-Joli) C'est entouré de sa famille et d'une poignée de sympathisants que le chef du nouveau parti Forces et Démocratie a annoncé qu'il acceptait la défaite. En prenant soin de remercier son équipe, sa femme et ses quatre enfants, Jean-François Fortin a livré un discours très émotif, entrecoupé de sanglots étouffés.

Le député sortant dans la nouvelle circonscription d'Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia a vécu une dégringolade pour arriver en quatrième et avant-dernière position, tout juste devant le candidat conservateur André Savoie.

La défaite est d'autant plus difficile pour le député sortant qu'il avait été élu avec une confortable majorité lors des dernières élections de 2011, devant la regrettée candidate libérale Nancy Charest. Il a félicité le candidat libéral Rémi Massé pour sa victoire, avec plus de 39 % des voix. «Je suis quand même content qu'on ait mis Stephen Harper dehors», a admis le député déchu en esquissant malgré tout un sourire.

«J'ai proposé une nouvelle façon de faire de la politique, je l'ai fait en étant droit, a-t-il dit. Je ne regrette rien. Si c'était à refaire, je le referais de la même façon. La façon actuelle de faire de la politique n'a vraiment pas d'allure.» 

Jean-François Fortin ne s'est pas prononcé sur l'avenir de son parti. Aucun des 17 candidats de sa formation, répartis dans huit régions du Canada, n'a été élu. «Je suis heureux d'avoir réussi à présenter autant de candidats, a-t-il souligné. Nous avons fait une très bonne campagne. Mais, nous n'avons pas pu participer à aucun des débats, même si nous en avions le droit, et on n'a pratiquement pas eu de couverture dans les médias.»

Départ du Bloc

L'homme de 42 ans avait été élu dans l'ancienne circonscription de Haute-Gaspésie-La Mitis-Matane-Matapédia en 2011 sous la bannière du Bloc québécois. Il a claqué la porte de ce parti le 12 août 2014, dénonçant l'intransigeance du nouveau chef, Mario Beaulieu. Il avait siégé comme indépendant pendant deux mois, avant de créer le parti Forces et Démocratie avec l'ancien député néo-démocrate Jean-François Larose.

Le Bloc reprend Manicouagan

Seule bloquiste en avance dans l'Est-du-Québec au moment d'écrire ces lignes, Marilène Gill avait bon espoir de reprendre la circonscription de Manicouagan. «C'est un château fort souverainiste ici et je suis confiante d'être élue, a lancé Mme Gill en regardant les résultats défiler à la télé. Je serais fière de m'inscrire dans la lignée de Gérard Asselin, Michel Guimond et Ghislain Fournier.»

Mme Gill a estimé que la longue campagne électorale lui a permis de se faire connaître des électeurs, même si la machine a été longue à démarrer. «Avec une telle longueur de campagne, qui démarre en été, ça a été plus difficile à mobiliser les troupes, a-t-elle souligné. Dans le dernier droit, j'ai senti que les gens qui nous appuyaient les élections précédentes revenaient au bercail.»

Quant au fait que le Bloc québécois n'avait pas encore dépassé le cap des 10 députés élus ou en avance à 22h45, Marilène Gill demeurait optimiste. «On ne veut jamais fixer trop d'attentes, question de ne pas être trop déçue, mais 12 députés, ce serait extraordinaire. Les résultats ne sont pas encore complets et on garde confiance», a-t-elle conclu.  Avec Steeve Paradis (collaboration spéciale)

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer