Louis-Saint-Laurent, reine du vote par anticipation au Québec

À l'échelle du pays, les circonscriptions de Louis-Saint-Laurent et... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

À l'échelle du pays, les circonscriptions de Louis-Saint-Laurent et de Louis-Hébert se classent quatrième et cinquième respectivement pour le vote par anticipation.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Élections fédérales

Politique

Élections fédérales

Les Canadiens sont appelés aux urnes le 19 octobre. »

(Québec) Louis-Saint-Laurent remporte la palme du nombre d'électeurs qui ont voté par anticipation au Québec avec 17 494 de ses résidants, ou 18 %, qui se sont rendus aux urnes lors de la longue fin de semaine de l'Action de grâces. Les candidats en lice attribuent en partie ce succès à leurs bénévoles qui ont su «faire sortir le vote».

Louis-Hébert se classe au second rang avec 17 158 citoyens qui ont exercé leur devoir démocratique. À l'échelle du pays, les deux circonscriptions de Québec se classent quatrième et cinquième respectivement, derrière deux circonscriptions ontariennes (Ottawa-Centre et Orléans) et un situé en Colombie-Britannique (Victoria). Dans la grande région de Québec, la participation a été de façon générale très élevée avec au moins 12 000 électeurs par circonscription ayant voté par anticipation.  

«C'est la première fois qu'il y a autant de monde», témoigne la directrice de scrutin du bureau de Louis-Saint-Laurent, Hélène Dion, qui est en poste depuis 2004. Elle assure que le tout s'est bien passé malgré l'affluence et dit n'avoir vu que «quelques cas» de citoyens ayant décidé de se rendre aux bureaux de scrutin le visage couvert pour protester.

Mme Dion n'avait cependant pas d'explication à fournir pour expliquer le succès du vote dans sa circonscription et le record fracassé à l'échelle de la province. En incluant les votes spéciaux, ce sont approximativement 20 % de ses citoyens qui ont déjà participé à l'exercice démocratique dans Louis-Saint-Laurent, qui compte quelque 97 000 électeurs. «On a de très bons candidats», avance la directrice de scrutin. 

De grosses équipes de bénévoles

C'est aussi l'hypothèse de l'aspirant député libéral Youri Rousseau, qui ajoute que leurs «grosses équipes» respectives ont travaillé sur le terrain pour s'assurer que leurs militants remplissent leur bulletin de vote. Selon lui, la participation élevée traduit aussi «la grande volonté de changement» des électeurs. Une certitude partagée par son rival néo-démocrate G. Daniel Caron, qui se dit «pas vraiment surpris» par les chiffres. «Ça démontre l'intérêt pour les candidatures locales et les enjeux nationaux», ajoute-t-il. 

Le conservateur Gérard Deltell croit de son côté que c'est plutôt l'adhésion des citoyens pour les propositions de Stephen Harper qui les a incités à voter et rejette d'emblée l'idée que sa notoriété ait eu un rôle à jouer. Comme les autres candidats, l'ex-caquiste ajoute avoir passé la fin de semaine sur le terrain avec des équipes de bénévoles. «C'est une victoire pour la démocratie», se réjouit-il. 

Dans la province, ce sont 942 008 qui ont profité du long congé pour choisir celui ou celle qui devrait les représenter à Ottawa alors qu'au précédent scrutin, 569 466 Québécois avaient voté par anticipation. Cela correspond à une hausse de 65 % par rapport à 2011, un pourcentage un peu moins élevé qu'à l'échelle canadienne ou celle-ci est de 71 %. En tout, ce sont 3,6 millions d'électeurs qui se sont rendus aux urnes une semaine avant le vote officiel contrairement à 2 100 655 il y a quatre ans.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer