Jour d'élections pour les prisonniers de Donnacona

L'établissement carcéral de Donnacona compte environ 320 pensionnaires.... (Photothèque Le Presse)

Agrandir

L'établissement carcéral de Donnacona compte environ 320 pensionnaires. Cent cinquante-trois ont demandé à être inscrits sur la liste électorale. Certains pourraient s'ajouter pendant la journée.

Photothèque Le Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Élections fédérales

Politique

Élections fédérales

Les Canadiens sont appelés aux urnes le 19 octobre. »

<p>Michel Corbeil</p>

(Québec) C'est aujourd'hui jour d'élections pour les prisonniers du pénitencier de Donnacona. Comme pour tous les détenus des prisons, fédérales et provinciales du pays, c'est leur journée pour se prononcer.

Ironiquement, eux qui sont ceux qui sont privés de leur liberté sont parmi les premiers à exercer la liberté d'expression démocratique dont profitent les Canadiens. Avant eux, depuis lundi, les membres des Forces armées ont commencé à déposer leur suffrage.

À compter d'aujourd'hui jusqu'à lundi, les citoyens peuvent exercer leur droit de vote par anticipation. L'immense majorité attend le 19 octobre.

Personne ne s'en étonnera. Aucun des cinq candidats en lice dans Portneuf-Jacques-Cartier n'est venu faire du porte-à-porte dans les cellules du centre carcéral. Les sources d'information sont celles de tout le monde, les quotidiens, les journaux télévisés, les bulletins radiophoniques.

«On ne peut permettre de faire de "cabale" politique pour plein de raisons, y compris sécuritaire», répond Stéphane Jaillet, le directeur adjoint de l'établissement.

«Notre souci principal est la sécurité, ajoute-t-il. On ne peut pas ouvrir le gymnase pour permettre de rencontrer les détenus» sans prendre certaines précautions - et y mettre le temps.

C'est que les détenus sont regroupés dans différentes ailes, question qu'ils n'aient pas à se croiser. Ainsi, les pôles de votation se déplaceront pendant la journée. Faute d'avoir tardé à prendre contact avec les autorités carcérales, Le Soleil n'a pu obtenir la permission de communiquer avec des membres du comité des détenus. Ce qui est assuré, c'est que le taux de participation au pénitencier se situera autour de 50 %.

Participation dans la moyenne

L'établissement carcéral compte environ 320 pensionnaires. Cent cinquante-trois ont demandé à être inscrits sur la liste électorale, renseigne Stéphane Jaillet. Certains s'ajouteront pendant la journée, croit-il.

Ce niveau de participation n'est pas très éloigné de la moyenne nationale. Élections Canada signale que la participation de l'ensemble de la population a été de 61,1 % en 2011; de 58,8 %, en 2008. En 2011, 45 % des détenus ont participé au scrutin. À certains égards, la prison est un peu le microcosme de la société, glisse notre interlocuteur.

Le vote des détenus ne risque pas d'influencer les résultats dans Portneuf-Jacques-Cartier où se trouve le pénitencier. Les bulletins déposés dans l'urne sont comptabilisés dans la circonscription de résidence du prisonnier.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer