Virée de cinq circonscriptions en un jour pour Duceppe

Parti de Montréal au petit matin, l'autocar de Gilles... (La Presse Canadienne, Graham Hughes)

Agrandir

Parti de Montréal au petit matin, l'autocar de Gilles Duceppe devait s'arrêter dans cinq circonscriptions au total avant de rentrer au bercail en soirée.

La Presse Canadienne, Graham Hughes

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Élections fédérales

Politique

Élections fédérales

Les Canadiens sont appelés aux urnes le 19 octobre. »

Mélanie Marquis
La Presse Canadienne
Saint-Hyacinthe

Le chef bloquiste Gilles Duceppe consacre l'essentiel de sa journée de mardi à des activités militantes.

Parti de Montréal au petit matin, l'autocar du Bloc québécois doit s'arrêter dans cinq circonscriptions au total avant de rentrer au bercail en soirée.

Au déjeuner et au dîner, lorsqu'il a pris la parole devant les militants, M. Duceppe n'a pas manqué de dire qu'il a «le vent dans le dos» et qu'il faut profiter de l'élan pour «pédaler encore plus fort», comme à vélo.

En matinée, l'autocar bloquiste s'est arrêté dans le comté de Pierre-Boucher-Les Patriotes-Verchères, où une lutte à deux semble se dessiner entre le Bloc québécois et le Nouveau Parti démocratique (NPD).

«Députée fantôme»

Cette circonscription était représentée par la «députée fantôme» néo-démocrate Sana Hassainia, qui avait terminé son mandat comme indépendante. Elle a décidé de ne pas solliciter un nouveau mandat.

Le candidat qui s'y présente sous la bannière bloquiste, Xavier Barsalou-Duval, espère pouvoir en tirer profit et l'emporter sur Raphaël Fortin, son adversaire du NPD.

À moins de deux semaines du scrutin, l'ex-président du forum jeunesse du Bloc québécois se dit en tout cas encouragé par le déroulement de sa campagne.

M. Barsalou-Duval bénéficie d'un appui constant de la part du député péquiste Stéphane Bergeron, qui a représenté pendant environ cinq ans la circonscription de Verchères-Les Patriotes (dont la délimitation a été légèrement modifiée).

Ils étaient tous deux présents au déjeuner militant auquel participait Gilles Duceppe mardi matin.

En après-midi, du côté de Drummondville, le chef bloquiste parlera de sécurité ferroviaire.

Une voie ferrée sur laquelle circuleraient des convois pétroliers en direction du terminal de Belledune, au Nouveau-Brunswick, traverse la municipalité à quelques endroits.

Ce projet de terminal n'a pas encore été approuvé.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer