Seuls les conservateurs peuvent éviter une attaque terroriste, croit la soeur d'un soldat tué

L'adjudant Patrice Vincent a été happé mortellement à... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

L'adjudant Patrice Vincent a été happé mortellement à Saint-Jean-sur-Richelieu l'année dernière par Martin Couture-Rouleau, un Québécois qui s'était converti à l'islam radical.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Élections fédérales

Politique

Élections fédérales

Les Canadiens sont appelés aux urnes le 19 octobre. »

(Québec) Louise Vincent n'aime plus l'automne, et encore moins le mois d'octobre. Son frère, l'adjudant Patrice Vincent, est mort l'an dernier, le 20 octobre, tué à Saint-Jean-sur-Richelieu par un Québécois adepte de l'islam radical. Se posant en victime d'acte terroriste, Mme Vincent soutient qu'il faut réélire les conservateurs pour éviter qu'une nouvelle tragédie ne se produise en sol canadien.

Louise Vincent ... (Photo archives La Presse Canadienne) - image 1.0

Agrandir

Louise Vincent 

Photo archives La Presse Canadienne

Louise Vincent n'avait pas l'intention de faire de la politique partisane durant la présente campagne électorale. À l'approche du triste anniversaire de la mort de son frère, elle aurait préféré concentrer ses énergies afin d'affronter ces moments difficiles.

Mais les émotions et la raison ont récemment pris le dessus, a-t-elle confié, dimanche, alors qu'elle était en visite à Lévis pour appuyer le ministre sortant de la Sécurité publique, Steven Blaney.

«Certains, je ne nommerai personne, veulent faire cesser l'implication du Canada contre le soi-disant État islamique dès le lendemain des élections, le 20 octobre. Le jour de la mort de notre frère... C'est insultant», a tonné Mme Vincent devant un parterre de militants.

Sans jamais le nommer, «l'invitée d'honneur» du Parti conservateur - qui a elle-même contacté le parti - ne pouvait que faire référence au chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Thomas Mulcair. Ce dernier a pris l'engagement de mettre fin à la mission canadienne contre l'État islamique (EI) s'il est élu premier ministre. La même promesse avait été faite par le chef libéral Justin Trudeau cet été. «Je n'ai pas à les nommer, ils vont se reconnaître», a-t-elle dit.

Selon Mme Vincent, seuls les conservateurs se sont engagés activement dans la lutte contre le terrorisme en se joignant à la coalition internationale visant à freiner l'EI. «On est tous contre la guerre, on aimerait tous vivre en paix et que ça n'arrive pas, mais on est pris là-dedans. Alors de dire qu'on fait semblant, que ça n'arrive pas et qu'on laisse les autres se débrouiller, je trouve ça irresponsable.»

Mme Vincent a profité de la tribune qui lui était donnée, dimanche, pour exprimer ce qu'elle ressentait devant la menace terroriste, son frère ayant été tué par Martin Couture-Rouleau, un jeune Québécois converti à l'islam radical, comme celui prôné par l'EI.

L'EI, un cancer

«Ce fameux EI, qui répand son message comme un venin, pour moi, c'est un cancer. Il ne se satisfait pas de détruire son propre environnement. Il détruit des trésors mondiaux. [...] C'est un cancer qui veut se métastaser dans d'autres pays, dont le nôtre.»

Qualifiant la doctrine de l'EI de «supposée religion», Mme Vincent a invité tous les musulmans du Canada à dénoncer l'islam radical. «J'en connais, des musulmans, des bonnes personnes, des gens pacifiques. [...] Ces musulmans-là, ils existent. Et, Dieu merci, ils commencent à s'exprimer et à montrer leur respect pour notre société qui les a attirés ici. J'invite les autres musulmans qui seraient encore silencieux à clamer haut et clair le respect qu'ils ont pour le Canada [...] et d'aider à combattre l'intégrisme de la manière qu'ils peuvent.»

Visiblement fatiguée après son discours, Louise Vincent a fait savoir qu'elle ne prévoyait aucune autre sortie publique durant la présente campagne électorale.

Sur le niqab...

Le passage de Louise Vincent devant les militants conservateurs de Lévis aura été marqué par quelques ovations et des applaudissements bien sentis. Si son témoignage sur la lutte au terrorisme était poignant, ce sont ses déclarations sur le port du niqab qui ont suscité la réaction la plus spontanée. «Je remarque que certains partis ne se soucient plus des valeurs canadiennes en acceptant que certaines femmes ne montrent pas leur visage», a-t-elle dit d'entrée de jeu à ce sujet. Faisant écho au premier ministre Stephen Harper, elle s'est prononcée en faveur d'une loi obligeant les femmes qui obtiennent leur statut de Canadienne à participer aux cérémonies sans voile.

Si C-51 avait existé...

Louise Vincent était apparue une première fois dans les médias lorsqu'elle s'était rendue en commission parlementaire, à Ottawa, pour appuyer le projet de loi C-51, déposé le printemps dernier par Steven Blaney. Adopté en mai, le document donne de nouveaux pouvoirs au Service canadien du renseignement de sécurité et favorise l'échange d'information entre les différents corps de sécurité. «Certains [partis politiques] veulent abroger le projet de loi C-51. Mais c'est un projet de loi important pour la sécurité nationale», a-t-elle plaidé, dimanche. Elle a rappelé que Couture-Rouleau avait été identifié par la Gendarmerie royale du Canada. Selon elle, avant C-51, les organismes de sécurité travaillaient «en silo» et «tout le monde tirait un peu les ressources de leur côté», créant une perte d'efficacité. Le sort de son frère aurait-il été différent si C-51 avait existé? «Moi, je pense que oui», a-t-elle dit, la gorge nouée. «Il ne reviendra pas. Mais, pour moi, ce qui est important à ce point-ci, c'est qu'il n'y ait plus de Patrice Vincent qui se fasse tuer.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer