Les conservateurs disent oui à l'Institut nordique de l'Université Laval

Gérard Deltell, Denis Lebel et Pierre Paul-Hus sont tous...

Agrandir

Gérard Deltell, Denis Lebel et Pierre Paul-Hus sont tous candidats conservateurs dans la région de Québec.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Élections fédérales

Politique

Élections fédérales

Les Canadiens sont appelés aux urnes le 19 octobre. »

<p>Michel Corbeil</p>

(Québec) Les conservateurs du premier ministre sortant Stephen Harper promettent de verser jusqu'à 30 millions $ pour l'Institut nordique que l'Université Laval entend ériger sur son campus.

Le candidat du Parti conservateur du Canada dans Louis-Saint-Laurent, Gérard Deltell, en a fait l'annonce, flanqué de ses collègues de la région aspirant à un siège au Parlement.

Gérard Deltell a ainsi donné une réponse positive de la part de sa formation politique aux trois projets pour lesquels le maire de Québec Régis Labeaume demande un soutien financier. Le candidat du PCC a rappelé l'engagement d'accorder 75 millions $ à l'Institut national d'optique et 26 millions $ pour le terminal de croisière.

Selon lui, «ce sont des centaines de millions de dollars» que le gouvernement de Stephen Harper a consacré à la région ces dernières années. Il inclut les sommes pour l'agrandissement du port, l'aménagement de la Promenade Samuel-De Champlain et les projets - passés, en cours ou à venir - du «super PEPS», du projet de recherche Sentinelle du nord et du Manège militaire.

Le quatrième dossier de la liste de M. Labeaume ne requiert pas de fonds publics. Il s'agit de faire pression sur les autorités américaines pour doter l'aéroport de Québec d'un centre de prédédouanement. À ce sujet, M. Deltell a mentionné que des démarches ont déjà débuté auprès de l'ambassade pour faire débloquer le dossier.

En cette période de campagne électorale, il en a profité pour attaquer les députés sortants qui proviennent tous dans la région du Nouveau Parti démocratique. À son avis, les représentants néo-démocrates ne font que des «promesses creuses» qui ont tellement tardé, a-t-il suggéré, qu'elles ne sont pas crédibles.

Quant aux adversaires du Parti libéral du Canada, les 300 millions $ qu'ils estiment investir dans la région constituent des promesses «qui ne sont pas attachées. Ce n'est pas sérieux», a déclaré l'ex-député à l'Assemblée nationale.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer