Financer Radio-Canada par les écrans, suggère Alain Saulnier

De passage à Montréal mardi, Justin Trudeau s'est... (La Presse, Martin Tremblay)

Agrandir

De passage à Montréal mardi, Justin Trudeau s'est engagé à renflouer les coffres de Radio- Canada à hauteur de 150 millions $ supplémentaires par année.

La Presse, Martin Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Élections fédérales

Politique

Élections fédérales

Les Canadiens sont appelés aux urnes le 19 octobre. »

(Québec) À l'achat de n'importe quel écran, que ce soit un téléviseur, un téléphone intelligent ou un ordinateur, une redevance devrait être versée à Radio-Canada pour assurer son financement, croit son ancien directeur général de l'information, Alain Saulnier.

Si ce dernier se réjouit que les formations politiques s'engagent à renflouer les coffres du diffuseur public, comme l'a fait mardi le Parti libéral du Canada en lui promettant 150 millions de plus annuellement, il estime que le futur gouvernement devra réfléchir à un autre type de financement. Radio-Canada doit aussi être moins dépendante des revenus commerciaux, dit M. Saulnier. 

Il avance l'idée d'une forme de redevances, un modèle déjà utilisé par la BBC en Angleterre où à chaque achat de téléviseur, un montant est prélevé. «Tous les écrans devraient faire l'objet de redevances, télévision, ordinateur, téléphone mobile. Tous ces mégas géants du Web, les Apple de ce monde, font de l'argent avec les mobiles et ils devraient contribuer comme bons citoyens corporatifs à ce que les services publics soient développés dans la plupart des pays pour rétablir un certain équilibre avec la culture nationale», suggère l'ancien dg, qui s'insurge que ces entreprises «ne payent même pas d'impôt» où ils exercent leurs activités commerciales.

Pour Alain Saulnier, l'argent est primordial afin de rétablir «tout ce qui a été coupé depuis 2012». Il faut, dit-il, s'assurer que Radio-Canada effectue un passage réussi au numérique pour «contrer l'invasion» de Netflix, d'Amazon ou de Google par exemple dans le domaine culturel. «C'est sérieux ce qui est en train de se produire. La culture est en train d'être détournée complètement par les géants du Web et ça veut dire que les gouvernements nationaux vont devoir s'atteler à la tâche de défendre la qualité de leurs institutions culturelles.»

«Soutenir la culture»

Selon celui qui enseigne désormais en communication à l'Université de Montréal, cet enjeu «dépasse un peu tout le monde» et une minorité de gens y ont réfléchi. Les partis politiques canadiens font partie du lot, ce qui explique entre autres pourquoi les sujets touchant à la culture font peu les manchettes en campagne électorale. «On a l'impression que les gens ne savent plus ce que ça signifie, soutenir la culture à l'ère numérique», dit M. Saulnier. Il juge même qu'une nouvelle discussion à l'échelle internationale, comme celle sur la diversité culturelle à l'UNESCO, est de mise. 

Les conservateurs ne relanceront pas Radio-Canada

Cette prise de position sur la culture numérique et celle à l'endroit de Radio-Canada depuis la sortie de son livre qui relate la «déconstruction» de la radio-télévision publique ne lui ont pas valu d'invitation des formations politiques à se présenter comme candidat, assure-t-il. Et de toute façon, la chose ne l'intéresse pas. «Je pense que le meilleur service que je peux rendre aux gens, c'est de garder ma liberté de parole et mon indépendance d'esprit», affirme Alain Saulnier. 

S'il ne lance pas d'invitation à battre la formation politique qui a causé selon lui beaucoup de dommages à son ancien employeur, il dit avoir «complètement évacué» les conservateurs parmi les options qui se présenteront à lui le 19 octobre prochain. «Si demain matin il fallait relancer l'idée d'un service public, les conservateurs seraient contre, dit-il. [...] De mon point de vue, Radio-Canada n'a rien à attendre d'eux.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer