Duceppe et Mulcair visiteront Labeaume vendredi

Le chef du Bloc québécois Gilles Duceppe se... (La Presse, Marco Campanozzi)

Agrandir

Le chef du Bloc québécois Gilles Duceppe se dirige vers son autobus de campagne.

La Presse, Marco Campanozzi

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Élections fédérales

Politique

Élections fédérales

Les Canadiens sont appelés aux urnes le 19 octobre. »

(Québec) Non pas un, mais bien deux chefs fédéraux se rendront dans le bureau de Régis Labeaume vendredi. Le maire de Québec recevra le chef bloquiste Gilles Duceppe en avant-midi. Quelques heures plus tard, Thomas Mulcair du NPD franchira les portes de l'hôtel de ville.

M. Labeaume entend d'ailleurs profiter de ces rencontres, notamment celle avec M. Mulcair, pour rappeler ses quatre dossiers prioritaires sur la «liste d'épicerie» présentée en juin. Il invite les candidats néo-démocrates à «se mouiller», a-t-il dit lundi en annonçant pendant la séance du conseil municipal qu'il rencontrera M. Mulcair vendredi.

«Je discuterai avec lui de tous les enjeux et j'espère que lui et ses candidats dans la région prendront des positions très claires», a martelé M. Labeaume.

Quant à M. Duceppe, le Bloc québécois qu'il dirige a déjà dit «oui» aux quatre éléments de la «liste d'épicerie» de M. Labeaume. Ces priorités sont l'agrandissement du port de Québec (62 millions $), la construction de l'Institut nordique à l'Université Laval (30 millions $), l'Institut national d'optique (50 millions $ sur cinq ans) et un appui politique pour un centre de prédédouanement à l'Aéroport de Québec.

Le maire a aussi rappelé que les conservateurs se sont engagés à financer le port de Québec et l'INO, mais rien encore sur l'Aéroport et l'Institut nordique.

Le chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, a visité Régis Labeaume le 2 septembre, mais était ressorti de l'hôtel de ville sans engagement.

Pont de québec

À moins d'un mois du scrutin fédéral, Régis Labeaume espère aussi que les partis s'engageront envers la priorité qu'il partage avec le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, soit la peinture du pont de Québec. Le maire aimerait notamment que Thomas Mulcair réaffirme la position de son député sortant Denis Blanchette qui avait déposé en mai un projet de loi pour forcer le CN à repeindre le pont. M.Labeaume a aussi lancé une pointe aux candidats libéraux tentés par un troisième lien Québec-Lévis. «Avant de creuser des tunnels, il faudrait s'occuper du pont», a-t-il lancé. 

En plus de visiter le maire, Thomas Mulcair et Gilles Duceppe prononceront vendredi une allocution au Congrès annuel de la Fédération québécoise des municipalités (FQM), qui se tient au Centre des congrès.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer