La lettre ouverte de Jean Chrétien fait des vagues

Jean Chrétien a été premier ministre du Canada... (Ninon Pednault, La Presse)

Agrandir

Jean Chrétien a été premier ministre du Canada de 1993 à 2003.

Ninon Pednault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Élections fédérales

Politique

Élections fédérales

Les Canadiens sont appelés aux urnes le 19 octobre. »

La Presse Canadienne
Montréal

Une lettre ouverte de l'ancien premier ministre libéral Jean Chrétien, dans laquelle il a dit avoir «honte» du comportement de Stephen Harper sur la question des migrants, a fait réagir les politiciens, samedi.

Dans un texte publié dans plusieurs journaux, M. Chrétien déplore la «réaction froide et dure» du chef conservateur face à la crise des réfugiés.

Il affirme que Stephen Harper a mis abruptement fin à une longue tradition canadienne, épousée jusqu'en 2006 par tous les premiers ministres qui ont dirigé le pays, peu importe leur allégeance politique, ayant fait du Canada un pays «avancé et progressiste» qui s'évertue à promouvoir la paix et la stabilité dans le monde.

Le ministre conservateur Christian Paradis, qui annonçait une aide humanitaire additionnelle à la Syrie, samedi, a remis en doute la crédibilité de M. Chrétien.

«M. Chrétien a rencontré M. Poutine (Vladimir, le président de la Russie) dernièrement, il y a beaucoup de gens qui ont sourcillé. (...) C'est lui qui envahit l'Ukraine, qui soutient le régime de Bachar el-Assad (en Syrie). On peut diverger d'opinion, moi, franchement, je ne comprends pas cette attitude-là», a-t-il lancé.

Le candidat néo-démocrate dans Louis-Saint-Laurent, l'ancien ambassadeur G. Daniel Caron, a toutefois salué les propos de l'ex-premier ministre. «Ils (les conservateurs) utilisent leur politique étrangère pour des fins (de politique intérieure), pour leur électorat, et notre réputation à l'étranger, notre influence et la place du Canada en ont souffert énormément», a-t-il affirmé en entrevue téléphonique avec La Presse Canadienne.

Opinion partagée

Selon le candidat libéral Marc Garneau, les critiques de M. Chrétien reflètent l'opinion de plusieurs Canadiens. «Il y a beaucoup de gens qui croient que la réputation du Canada a souffert sous le gouvernement Harper. Qu'on n'est pas vus de la même façon qu'on l'était auparavant», a-t-il expliqué au bout du fil.

Jean Chrétien, comme l'ancien premier ministre Paul Martin, participera à la campagne des libéraux. Dimanche, il sera aux côtés du chef libéral Justin Trudeau à Hamilton, en Ontario, où il prononcera un discours devant les militants.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer