Trudeau à Québec: pas de promesses, mais une salle remplie

Après un arrêt à Trois-Rivières, la caravane libérale... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Après un arrêt à Trois-Rivières, la caravane libérale est arrivée en après-midi à Québec, où M. Trudeau a rencontré le maire Régis Labeaume.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Élections fédérales

Politique

Élections fédérales

Les Canadiens sont appelés aux urnes le 19 octobre. »

<p>Michel Corbeil</p>

(Québec) Le chef libéral Justin Trudeau s'est amené à Québec sans avoir en poche le moindre engagement pour la capitale. Mais il dit s'être offert une «très belle rencontre avec Régis» Labeaume, le maire, avec, en prime, une salle bien remplie pour un rassemblement partisan.

Le leader du Parti libéral du Canada a terminé en fin de journée son premier séjour à Québec depuis le déclenchement des élections. Plus tôt, le ministre sortant lui a reproché d'avoir attendu le 32e jour de la campagne pour s'amener dans la région.

Au sortir de sa réunion à la mairie, M. Trudeau a rétorqué «que je trouve désolant que les autres chefs fédéraux soient venus à Québec sans avoir rencontré le maire Labeaume».

Devant une quinzaine de candidats et un auditoire enthousiaste, à la différence des ralliements libéraux des dernières années, entassé dans une petite salle, il a laissé entendre que le tête-à-tête a été cordial. Il a mentionné que, tout jeune enfant, son père, l'ex-premier ministre Pierre Elliott Trudeau, l'amenait dans la capitale.

«Je pensais que c'était toujours le Carnaval, a-t-il blagué. Maintenant, je rencontre un autre "bonhomme", le maire Labeaume! Toujours des rencontres colorées et productives.»

Par contre, aucune promesse n'a été formulée par le meneur du PLC. Au moment où le maire s'est dit satisfait que les conservateurs aient déjà accepté d'acquiescer à deux de quatre demandes sur sa liste électorale, Justin Trudeau a évité de préciser ses engagements pour la région.

À ses yeux, l'annonce d'une subvention de 75 millions $ par le parti de Stephen Harper à l'Institut national d'optique a un air de promesse d'élections et «les Québécois méritent mieux qu'une annonce électoraliste», et ce, même si les dirigeants de l'INO «attendent cette annonce depuis longtemps. Les Canadiens et les Québécois méritent mieux que des promesses électoralistes.»

Il n'a pas précisé si, élu à la tête du gouvernement, il investirait dans la modernisation du port - un dossier auquel les conservateurs ont donné un feu vert -, un centre de dédouanement à l'aéroport ou la création d'un Institut nordique à l'Université Laval.

Il s'est contenté d'évoquer le fait que tous ces projets pourraient être financés par le programme pancanadien de 60 milliards $ qu'il entend mettre sur pied. Contrairement au chef conservateur Stephen Harper, a-t-il avancé, «le gouvernement fédéral ne devrait pas être celui qui annonce ce qui serait bâti en région, à Québec ou ailleurs.»

NPD et PCC attaqués

Devant ses militants, Justin Trudeau n'a pas réservé une seule attaque au Bloc québécois. Il a esquivé la question lorsqu'il s'est fait demander si les souverainistes sont un adversaire qui le préoccupe. «Les enjeux qui préoccupent les gens sont l'économie, les emplois, notre système de santé et comment travailler ensemble pour créer de la croissance.»

Sur le terrain économique, il a de nouveau tenu à mettre dans le même sac le conservateur Stephen Harper et le néo-démocrate Thomas Mulcair. Le premier, a avancé M. Trudeau, «est complètement déconnecté de la réalité des gens» en prétendant «que tout va bien» alors que le pays vit «une seconde récession sous le mandat de M. Harper».

Or, a soutenu le libéral, M. Mulcair n'aspirerait qu'à «continuer la politique budgétaire» des conservateurs. En poursuivant à tout prix l'atteinte du déficit zéro immédiatement, a répété M. Trudeau, le chef du Nouveau Parti démocratique «devra revenir sur toutes ses promesses faites aux Canadiens».

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer