Trudeau rêve d'un ressac de la vague orange au Québec

Justin Trudeau était de passage à Trois-Rivières mercredi... (La Presse Canadienne, Paul Chiasson)

Agrandir

Justin Trudeau était de passage à Trois-Rivières mercredi matin.

La Presse Canadienne, Paul Chiasson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Élections fédérales

Politique

Élections fédérales

Les Canadiens sont appelés aux urnes le 19 octobre. »

La Presse Canadienne
Trois-Rivières

Le chef libéral Justin Trudeau croit que les Québécois changeront leur fusil d'épaule lorsqu'ils examineront de plus près l'offre néo-démocrate.

M. Trudeau, qui a entamé une petite tournée du Québec mardi, était à Trois-Rivières mercredi matin. Interrogé sur la sérieuse avance du Nouveau Parti démocratique (NPD) dans les intentions de vote des Québécois, le chef du Parti libéral (PLC) a dit que lorsque les Québécois réaliseront que le NPD a l'intention d'équilibrer son budget en coupant dans des programmes, ils changeront d'avis.

Selon M. Trudeau, Thomas Mulcair ne pourra pas déposer un premier budget équilibré dès sa prise de pouvoir à moins de sacrifier plusieurs de ses promesses. M. Trudeau estime qu'un gouvernement néo-démocrate devra également couper dans les dépenses du dernier budget conservateur pour arriver à cet équilibre promis coûte que coûte.

Le chef libéral était attendu à Québec en après-midi. À Trois-Rivières, il est revenu, en détail, sur le pan «vert» de ses promesses en infrastructures. Un gouvernement libéral investirait 6 milliards $ de plus en infrastructures vertes dans les premiers quatre ans. La dépense grimperait à 20 milliards $ en 10 ans.

Il a également réitéré sa promesse de travailler avec Québec pour régler le problème de la pyrrhotite. Les personnes aux prises avec la pyrrhotite doivent débourser de 150 000 $ à 300 000 $ pour réaliser les travaux nécessaires à la réfection des fondations de leur maison.

Le gouvernement Harper a toujours dit que cette affaire était de juridiction provinciale, refusant d'aider financièrement les victimes.

Le candidat libéral à Trois-Rivières, Yvon Boivin, est l'ex-président et cofondateur de la Coalition d'aide aux victimes de la pyrrhotite. Il était aux côtés de son chef, mercredi matin.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer