Trudeau se fait désirer à Québec

Le chef libéral Justin Trudeau a courtisé les... (Photo La Presse Canadienne, Paul Chiasson)

Agrandir

Le chef libéral Justin Trudeau a courtisé les électeurs de la région de Toronto, jeudi.

Photo La Presse Canadienne, Paul Chiasson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Élections fédérales

Politique

Élections fédérales

Les Canadiens sont appelés aux urnes le 19 octobre. »

(Québec) Trois des quatre chefs des principaux partis ont déjà fait escale à Québec depuis le lancement de la campagne électorale, tandis que le libéral Justin Trudeau se fait toujours attendre. Si son équipe assure qu'il ne tardera pas et que cela ne permet pas de mesurer l'importance qu'il accorde à la région, les experts rappellent que rien n'est laissé au hasard dans l'itinéraire des leaders.

Une semaine après le déclenchement du marathon électoral, le premier ministre sortant Stephen Harper a été le premier à se pointer dans la Capitale-Nationale. Deux jours plus tard, le bloquiste Gilles Duceppe est venu y annoncer ses candidats. Le lendemain, c'était au tour du chef du Nouveau Parti démocratique (NPD) Thomas Mulcair de s'afficher à Québec, où ses députés étaient majoritaires à Ottawa. Le leader conservateur est revenu en début de semaine et est même resté pendant deux jours. 

Qu'en est-il de Justin Trudeau? Au Parti libéral du Canada (PLC), on nous assure qu'il fera son tour dans la région très bientôt, laissant même entendre que cela pourrait être dès la semaine prochaine. Il ne faut surtout pas voir un signe que le chef libéral accorde moins d'importance à Québec que les autres, nous dit-on. La campagne est très longue, fait-on valoir, et si Stephen Harper est venu à deux reprises, c'est peut-être qu'il sent la soupe chaude pour ses candidats. 

Dans l'attente, ceux de M. Trudeau ne sont pas impatients. «On fait notre travail de terrain, on n'a pas besoin de notre chef pour ça», souligne celui qui tente sa chance dans Québec, Jean-Yves Duclos. 

«Le pays est grand», rappelle l'économiste, qui souligne néanmoins que c'est toujours un plaisir d'avoir Justin Trudeau dans le coin. Celui qui se présente dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Jacques Turgeon, croit qu'il est préférable que son leader vienne plus tard dans la campagne «parce que ça laisse des traces le jour du scrutin» et que les électeurs ont la visite en mémoire une fois aux urnes. Les deux hommes s'entendent toutefois pour dire que la venue du chef fouette les troupes et peut avoir un effet bénéfique dans l'électoral en raison du «buzz» que cela crée. 

Le politologue de l'Université Laval Thierry Giasson fait valoir que la campagne est très longue et que, dans ce contexte, ce qui s'est passé au début «aura un impact à la marge», d'autant plus qu'elle a été déclenchée au milieu de l'été. «Je ne pense pas que le fait qu'il [Justin Trudeau] ne soit pas encore venu va avoir une incidence forte. Mais il faudrait toutefois qu'il vienne», souligne-t-il. 

Pas de hasard

Tout comme son collègue Éric Montigny, il rappelle néanmoins que les tournées des chefs sont savamment orchestrées et que rien n'est laissé au hasard. Deux questions guident les stratèges, explique M. Montigny : quels sont les comtés que l'on peut prendre et que l'on doit défendre et quelle est la capacité organisationnelle sur le terrain pour accueillir le politicien vedette? L'expert rappelle que tous les organisateurs régionaux se font compétition pour avoir droit à la visite tant espérée. 

Selon le politologue, les conservateurs ont clairement identifié Québec comme un endroit où ils peuvent faire des gains tandis que les néo-démocrates veulent conserver leurs acquis. «La région est charnière pour les deux partis.» Contrairement aux libéraux, toutes les conditions sont réunies, fait-il valoir, ajoutant néanmoins que la Capitale-Nationale demeure un incontournable et que Justin Trudeau et son équipe sont bien au fait de cette réalité, bien qu'ils n'y ont pas fait élire de candidat depuis 2000.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer