Vérification faite: Duceppe et les raffineries

Gilles Duceppe a fait campagne à Montréal mercredi.... (LA PRESSE, MARTIN TREMBLAY)

Agrandir

Gilles Duceppe a fait campagne à Montréal mercredi. La veille, le chef bloquiste s'était scandalisé du fait que le prix de l'essenceà la pompe n'a pas suivi le cours du brut.

LA PRESSE, MARTIN TREMBLAY

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Élections fédérales

Politique

Élections fédérales

Les Canadiens sont appelés aux urnes le 19 octobre. »

(Québec) Mardi, le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, s'est scandalisé de ce que le prix de l'essence à la pompe n'ait pas suivi le cours du brut.

«D'un côté, le baril de pétrole brut baisse, de l'autre, l'essence augmente. Tout le monde comprend qu'il y a quelque chose qui ne fonctionne pas. La chute du dollar canadien n'explique pas tout; il suffit de regarder les marges de raffinage pour trouver le problème», a pesté M. Duceppe. Le leader bloquiste a présenté des données de la Régie de l'énergie montrant que les raffineries font payer «75 %» plus cher maintenant que la moyenne des 12 derniers mois, a accusé les «grandes pétrolières» de gonfler leurs prix et réclamé que le Bureau de la concurrence enquête là-dessus.

Alors, M. Duceppe a-t-il mis le doigt sur un vrai cas de collusion, ou a-t-il sauté trop vite aux conclusions?

Les faits

Le chiffre de 75 % est peut-être un brin exagéré, mais il n'est pas loin de la vérité. D'après la Régie de l'énergie, le raffinage représente depuis quelques semaines environ 25 ¢ le litre dans les prix à la pompe dans la région de Québec, ce qui est beaucoup plus élevé que la moyenne de 15 ¢/l de la dernière année. Mais ce n'est là qu'une partie d'un portrait autrement plus complexe que celui qu'a dépeint M. Duceppe, explique l'économiste de l'Université d'Ottawa Jean-Thomas Bernard, spécialiste des questions énergétiques.

Il y a trois composantes principales au prix que le consommateur paye à la pompe : le cours du pétrole, les coûts de raffinage et ceux de la distribution de l'essence (incluant la marge des détaillants).

Après s'être maintenu longtemps au-dessus des 100 $ le baril jusqu'au milieu de 2014, le cours du pétrole s'est écroulé depuis et est même passé sous les 41 $, mercredi dans la journée. En principe, on pourrait s'attendre à ce qu'une partie de la différence soit passée aux consommateurs sous forme de réduction de prix. Mais voilà, dit M. Bernard, les prix sont le fruit d'un jeu d'offre et de demande - et de ce point de vue, le brut et l'essence sont deux marchés différents. Pas sans lien, évidemment, mais tout de même distincts : ce n'est pas parce qu'une surproduction de pétrole brut casse les prix du brut que l'offre d'essence gonflera elle aussi.

Ainsi, plusieurs raisons peuvent expliquer pourquoi les prix à la pompe se sont maintenus autour de 1,10 $ à 1,20 $ le litre malgré l'effondrement du brut. La demande est à son plus fort en été, souligne M. Bernard, ce qui tire les prix vers le haut. Des raffineries américaines ont aussi connu d'importants pépins techniques ces dernières semaines, ce qui a réduit leur capacité de production - et donc l'offre.

Et puis, ajoute M. Bernard, le fait que tous les acteurs changent leur prix en même temps n'est pas nécessairement un signe de collusion. «En général, le prix à la raffinerie est assez uniforme dans tout le nord-est de l'Amérique du Nord, parce que les États-Unis n'ont pas de raffinerie au nord du New Jersey. Alors, ils importent leur essence, une bonne partie de ça arrive au port de New York, et c'est les prix payés là-bas qui servent de référence. Quand nos raffineurs s'écartent trop de ce prix-là, les distributeurs vont s'approvisionner ailleurs», dit l'économiste.

Verdict

Les chiffres sont exacts. Leur interprétation qu'en fait M. Duceppe, elle, est beaucoup plus contestable.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer