Les gens de Québec ne sont pas préoccupés par l'affaire Duffy, assure Deltell

Accompagné des six autres candidats conservateurs de la... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Accompagné des six autres candidats conservateurs de la rive nord de Québec, Gérard Deltell (au centre) a soutenu que depuis le début de leur porte-à-porte, un sujet dominait les échanges avec les citoyens, soit l'aide gouvernementale aux familles.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Élections fédérales

Politique

Élections fédérales

Les Canadiens sont appelés aux urnes le 19 octobre. »

(Québec) Alors que le procès du sénateur Mike Duffy hante le chef du Parti conservateur, Stephen Harper, depuis le début de la campagne électorale, ses candidats à Québec assurent n'en avoir aucun écho sur le terrain. «Désolé de casser le party, mais les gens ne me parlent pas de ce sujet», a martelé Gérard Deltell en point de presse.

Accompagné des six autres candidats conservateurs de la Rive-Nord de Québec, celui qui tente sa chance dans la circonscription de Louis-Saint-Laurent a soutenu que depuis le début de leur porte à porte, un sujet dominait les échanges avec les citoyens, soit l'aide gouvernementale aux familles. Pour appuyer ses propos, on avait d'ailleurs choisi d'orchestrer le point de presse au parc Jean-Roger-Durand, dans Loretteville, dans un décor d'enfants qui jouent.

«Ce dont les gens nous parlent, c'est d'avoir plus d'argent dans leur poche», a répété l'ancien député caquiste dans Chauveau, citant en exemple la distribution par le gouvernement conservateur des chèques de Prestation universelle pour la garde d'enfants (PUGE) qui touche selon lui 80 000 familles dans la région. Il n'a pas manqué l'occasion de fustiger le Nouveau Parti démocratique (NPD) et le Parti libéral du Canada (PLC) qui, selon lui, retireraient cette aide s'ils prenaient le pouvoir.

Harper «n'a pas menti»

Or, si les citoyens sont préoccupés de leur portefeuille, ils ne le sont pas du tout par l'affaire Duffy, qui fait les manchettes depuis le déclenchement des élections. «Combien de milliers de portes auxquelles on a frappé depuis le début, mais on ne s'en fait pas parler», a répété Gérard Deltell en se tournant vers ses collègues qui hochaient la tête en guise d'approbation.

«On comprend que c'est une situation qui est en cours en ce moment. Le processus judiciaire a lieu, le gouvernement a offert sa pleine et entière collaboration pour le processus judiciaire et je vous rappelle que dès que les situations de malversations ont été connues et identifiées, les responsables ont été mis à la porte», a-t-il ajouté. Décochant une nouvelle flèche aux néo-démocrates, il a souligné que le parti de Thomas Mulcair aurait dilapidé 2,7 millions $ en fonds publics pour des fins partisanes en utilisant cet argent pour ses bureaux satellites tandis que le chèque de 90 000 $ remboursé à Mike Duffy n'aurait pas coûté un sou aux contribuables.

M. Deltell, qui jure que Stephen Harper «n'a pas menti» dans cette affaire, n'a pas voulu interpréter ce soi-disant manque d'intérêt des Québécois pour le scandale qui suit son chef, se contentant d'inviter les journalistes à questionner eux-mêmes la population. «Ils nous prennent pour des valises», a fustigé un homme à la retraite qui n'a pas souhaité être identifié et qui était venu entendre ce que les candidats conservateurs avaient à annoncer. «L'affaire Duffy, c'est ça qui va les faire perdre comme le scandale des commandites a fait perdre les libéraux», a analysé l'homme de76 ans, désabusé par rapport au choix qui s'offre à lui le 19 octobre

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer