Vérification faite: le «protectionnisme» des libéraux

Les libéraux ont conclu plusieurs ententes commerciales sous... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Les libéraux ont conclu plusieurs ententes commerciales sous Jean Chrétien (en 2001 sur la photo) et Paul Martin.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Élections fédérales

Politique

Élections fédérales

Les Canadiens sont appelés aux urnes le 19 octobre. »

(Québec) Lors de son passage à Québec, dimanche après-midi, le premier ministre Stephen Harper a vanté les résultats obtenus par son gouvernement en matière de commerce international, soulignant qu'aucun autre n'avait paraphé autant d'accords de libre-échange, et accusant ses adversaires néo-démocrates et libéraux d'être tous plus ou moins contre le libre marché.

«Thomas Mulcair et le NPD sont des protectionnistes, a-t-il affirmé. Ils l'ont toujours été et le seront toujours. [...] Et Justin Trudeau, il dirige un parti qui n'a pratiquement jamais conclu un accord commercial. Les libéraux parlent beaucoup de commerce, mais leurs paroles ne sont jamais suivies par des actes. [...] Quand nous sommes arrivés au pouvoir, le Canada avait des accords de libre-échange avec 5 pays seulement. Et aujourd'hui, nous avons des accords commerciaux avec 44 pays.»

Les faits

Si l'on ne considère que les accords de libre-échange qui étaient en vigueur en 2006, quand le Parti conservateur a pris le pouvoir, alors les chiffres avancés par M. Harper sont exacts. Seuls les États-Unis (1989) et le Mexique (1994, via l'ALÉNA), Israël (1997), le Chili (1997) et le Costa Rica (2002) avaient alors des accords de libre-échange avec le Canada et, d'après le site des Affaires étrangères, le nombre de pays ayant paraphé de tels accords avec Ottawa est maintenant de 43. Ce ne sont pas les «44» dont parle M. Harper, mais la différence est franchement insignifiante.

Certes, le gros de ces nouveaux pays est arrivé d'un seul bloc, avec la signature de l'accord avec l'Union européenne (28 pays). Mais le fait est que les conservateurs ont bel et bien élargi beaucoup le libre-échange depuis 10 ans.

Cependant, ces chiffres ne disent pas tout. D'abord, ces ententes sont souvent l'aboutissement de longs processus où le libre-échange ne vient qu'élargir des accords commerciaux existants - et les libéraux fédéraux en ont conclu un bon nombre sous Jean Chrétien et Paul Martin. En outre, les pourparlers entourant le libre-échange lui-même sont souvent très longs, si bien que plusieurs ont été entamés sous les libéraux. C'est le cas, notamment, d'un accord avec une petite association de quatre pays européens (Norvège, Liechtenstein, Islande et Suisse) en vigueur depuis 2009, mais qui a commencé à être négocié dès 1998, sous Jean Chrétien. De même, l'entente avec la Corée du Sud est entrée en vigueur en 2015, mais les négos remontaient à 2003 et ont même temporairement achoppé en 2008 - sous un gouvernement Harper, donc - parce que la Corée a décrété un embargo sur le boeuf canadien après la découverte d'un cas de vache folle en Alberta.

Ce dernier cas rappelle d'ailleurs que les tractations internationales ne sont pas toujours couronnées de succès. Ainsi, les libéraux fédéraux avaient participé avec enthousiasme aux pourparlers sur la «ZLÉA», la Zone de libre-échange des Amériques, qui aurait grosso modo étendu l'ALÉNA à l'Amérique latine. Mais la ZLÉA n'a jamais vu le jour.

En ce qui concerne le NPD, le fait qu'il n'ait jamais été au pouvoir complique la vérification. Il a clairement un historique d'opposition au libre-échange, mais son chef actuel, M. Mulcair, a accueilli favorablement l'accord avec la Corée. Il s'est toutefois montré plus tiède à l'égard de l'accord avec l'Europe (à cause d'une clause donnant trop de pouvoir à son goût aux entreprises vis-à-vis des États) et de celui à venir avec la zone transpacifique (qui pourrait mettre fin à la gestion par l'offre dans le domaine laitier).

Verdict

Il est évident que les conservateurs ont beaucoup fait pour le libre-échange pendant leur règne. Il est toutefois pas mal fort de café de prétendre que les libéraux se sont historiquement traîné les pieds en matière de commerce international. L'avenir précisera (ou non) où loge le NPD en cette matière.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer