L'avance du NPD l'incite à la prudence

Thomas Mulcair est perçu comme un bon débatteur.... (La Presse Canadienne)

Agrandir

Thomas Mulcair est perçu comme un bon débatteur.

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Murray Brewster
La Presse Canadienne
Ottawa

Le Nouveau parti démocratique (NPD) s'est toujours montré prêt à débattre à n'importe quel moment et avec n'importe qui, mais il semble être plus prudent en ce début de campagne électorale et ce n'est pas étranger à sa courte avance dans les derniers sondages, selon des experts.

Alors que les chefs de partis fédéraux se préparent à participer à leur premier débat, jeudi soir, un trio de spécialistes affirme que le resserrement de la course autour des conservateurs et des néo-démocrates amène le NPD à user de prudence pour conserver cet avantage.

Cette vigilance s'est manifestée notamment par la décision du chef néo-démocrate Thomas Mulcair de ne pas prendre de questions des journalistes lors du lancement de sa campagne, dimanche. Il également annoncé qu'il exigeait la présence du premier ministre Harper à tous les débats, sans quoi il n'y participerait pas lui-même.

Dans un sondage de la firme Forum Research mené dimanche, le NPD apparaît premier, avec 39 pour cent des intentions de vote, loin devant le Parti conservateur, qui récolte 28 pour cent des appuis. Le coup de sonde, mené auprès de 1399 personnes, donne 25 pour cent des votes au Parti libéral, cinq pour cent au Bloc québécois et trois pour cent au Parti vert.

D'autres données offertes par le Nanos Power Index - qui fait une moyenne des chiffres des quatre semaines du mois de juillet - suggère cependant que les conservateurs comblent l'écart et se rapprochent des néo-démocrates.

Les appuis du NPD ont augmenté depuis le printemps, ce qui était vu essentiellement par certains comme une lune de miel temporaire initiée par l'élection du gouvernement néo-démocrate en Alberta, en mai.

«Maintenant qu'il est au moins compétitif avec les conservateurs et certainement en avance sur les libéraux, M. Mulcair se demande pourquoi il aurait à participer à un débat avec M. Trudeau (le chef libéral) et Elizabeth May (la chef du Parti vert)», a expliqué le politologue et spécialiste des sondages, Barry Kay, de l'Université Wilfrid Laurier à Waterloo, en Ontario.

Le NPD avait pourtant déjà accepté l'invitation aux débats du consortium des grands diffuseurs. Les conservateurs avaient de leur côté refusé, expliquant qu'ils avaient déjà reçu trop d'invitations.

M. Kay croit toutefois que le Parti conservateur pourrait regretter cette décision à la lumière des derniers sondages. «Certains pensent que les débats constituent une bonne occasion pour les conservateurs de présenter leurs idées pour regagner les 170 sièges qu'ils détiennent actuellement, à partir des 125 qu'ils auraient selon les projections», a-t-il souligné.

«Je ne comprends pas la stratégie conservatrice. Peut-être qu'ils croient que leurs publicités les mèneront à la victoire et qu'ils n'ont pas besoin de débats. Ils participent aux débats dans des endroits pratiquement invisibles», a poursuivi l'expert.

Lorne Bozinoff, président de Forum Research, estime que le NPD pourrait être avantagé par cette approche «discrète» et ce, même si le chef Thomas Mulcair est perçu comme un bon débatteur. «Le NPD est sur une lancée, alors si ça fonctionne, il ne faut pas y toucher», a-t-il illustré.

En fait, Justin Trudeau est celui qui a le plus à gagner avec ces débats, selon le professeur Nelson Wiseman, de l'Université de Toronto. «Je crois que M. Trudeau a bien fait dans les derniers jours. Je pense qu'il reconnaît ce qui est en jeu ici. Il récite un discours préparé à l'avance, mais au moins il ne dit pas de stupidités comme par le passé», a-t-il indiqué.

La première rencontre entre les chefs fédéraux aura lieu jeudi soir, lors d'un débat organisé à Toronto par le magazine canadien «Maclean's». L'événement sera diffusé sur le réseau City-TV, les stations Omni, CPAC et sur une chaîne AM à la radio. Il sera aussi webdiffusé sur plusieurs sites de Rogers, sur Facebook et YouTube.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer