Les résultats décortiqués

Les 65 ans et plus ont appuyé Donald... (AP, Dan Henry)

Agrandir

Les 65 ans et plus ont appuyé Donald Trump dans une proportion de 53 % alors que son adversaire a recueilli 45 % de leurs voix.

AP, Dan Henry

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) Ceux qui cherchent encore des réponses pour expliquer l'élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis peuvent regarder du côté des Américains plus fortunés, plus âgés, résidant en milieu rural, blancs et, bien sûr, de sexe masculin. Ce sont entre autres les conclusions qu'on peut tirer de sondages réalisés par le New York Times à la sortie des bureaux de vote mardi et dont voici quelques extraits :

Les Blancs

Les électeurs de race blanche sont les seuls à avoir appuyé majoritairement le candidat républicain, dans un pourcentage de 58 % contre 37 % pour Hillary Clinton. Chez les Latino-Américains et les Asiatiques, la proportion est de 65 % en faveur de Clinton et de 29 % en faveur de Trump. Chez les Afro-Américains, la proportion est de 88 % en faveur de la démocrate contre 8 % seulement pour le président élu.

Les riches

Difficile de passer à côté de cette autre statistique : les électeurs gagnant moins de 30 000 $ par année ont appuyé Hilary Clinton à 53 % contre seulement 41 % pour Donald Trump. La proportion est semblable chez ceux gagnant entre 30 000 $ et 49 999 $ : 51 % en faveur de Clinton et 42 % en faveur de Trump. Cependant, dans toutes les classes économiques plus élevées, l'appui va majoritairement à Donald Trump, qui avait promis des baisses d'impôt aux plus riches. Le vote Trump atteint 50 % contre 46 % pour Clinton chez ceux gagnant entre 50 000 $ et 99 999 $ par an, 48 (47 % pour Clinton) chez ceux gagnant entre 100 000 et 199 999 $ et 49 % (48 % pour Clinton) chez ceux dont le revenu annuel varie entre 200 000 et 249 000 $. Parmi les électeurs qui gagnent plus d'un quart de million de dollars par an, 48 % ont voté pour Donald Trump et 46 % pour Hillary Clinton.

Les vieux

Les jeunes se sont majoritairement rangés derrière Hillary Clinton alors que les plus vieux ont plutôt favorisé Trump. Au total, 55 % des 18-29 ans ont opté pour la candidate démocrate et 37 % pour le républicain, un pourcentage qui diminue à 50 % chez les 30-44 ans, dont 42 % ont appuyé Trump. Chez les 45-64 ans, l'avantage bascule du côté Trump avec 53 % des suffrages contre 44 % pour Clinton. Même chose chez les 65 ans et plus, qui ont appuyé le président élu dans une proportion de 53 % alors que son adversaire a recueilli 45 % de leurs voix. 

Les ruraux

Ce n'est pas dans les villes de plus de 50 000 habitants que Donald Trump a fait le plein d'électeurs, puisque ceux-ci ont voté massivement pour Hillary Clinton (59 %) alors qu'ils n'étaient que 35 % à favoriser le républicain. En banlieue, l'appui à Trump grimpe cependant à 50 % alors que celui à Clinton chute à 45 %. C'est cependant dans les milieux ruraux et les villes de moins de 50 000 habitants que Trump cartonne : 62 % de ces électeurs ont voté pour lui contre seulement 34 % qui ont favorisé Mme Clinton.

Et les femmes?

Et les femmes dans tout ça, dont plusieurs ont été heurtées par les commentaires sexistes du Donald? Selon les données du New York Times, c'est en effet chez les hommes que Donald Trump a fait mouche, les pourcentages étant presque inversés selon le sexe de la personne qui vote. Ce sont 53 % des hommes qui auraient voté Trump contre 41 % qui ont voté Clinton alors que 54 % des femmes ont voté Clinton et 42 % Trump. On peut également avancer que ceux qui se sont abstenus de voter ont influencé le scrutin à leur manière puisque le taux de participation à la présidentielle américaine n'a été que de 55 %, soit presque le même pourcentage qu'en 2012, mais bien loin des 68,3 % de participation aux élections canadiennes de 2015 et des 71,4 % de participation aux élections québécoises de 2014.

Terrorisme, immigration et libre-échange

Au-delà du sexe, de l'origine ethnique, des revenus, de l'âge et du lieu de résidence des électeurs, leur position sur plusieurs enjeux clés peut aussi aider à comprendre ce qui a permis à Donald Trump de remporter son ticket pour la Maison-Blanche.

Les sondages réalisés pour le New York Times sur les principaux enjeux socioéconomiques donnent en effet des résultats très clairs. Lorsqu'on a demandé aux Américains pour qui l'immigration était le dossier le plus important quel candidat ils avaient appuyé, 64 % ont répondu Trump et seulement 32 % Hillary Clinton.

La même question, posée aux électeurs pour qui le terrorisme était le dossier le plus important, ramène aussi un résultat favorable au milliardaire, qui a reçu 57 % de leurs voix contre 39 % pour l'ex-première dame.

Les chiffres sont inversés chez les électeurs pour qui la politique étrangère était l'enjeu le plus important : ils ont appuyé Hillary Clinton dans une proportion de 60 % alors que 34 % ont donné leur vote à Donald Trump. Ceux qui se préoccupaient davantage d'économie ont également voté pour Hillary Clinton à 52 %, 10 points de plus que les 42 % de Trump.

D'ailleurs, la question du libre-échange semble aussi avoir polarisé grandement les électeurs des deux camps. Ceux qui estiment que le libre-échange contribue à créer des emplois ont voté à 59 % pour Hillary Clinton et à 35 % pour Donald Trump et ceux qui croient qu'il n'a pas eu d'effet sur les emplois ont appuyé Clinton à 63 % et Trump à 30 %.

Cependant, ceux qui considèrent que le libre-échange a contribué à des pertes d'emplois ont massivement fait leur «X» à côté du nom de Donald Trump, soit à 65 %, alors que seulement 31 % d'entre eux ont choisi Clinton.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer