Les États-Unis en campagne

À Phoenix, Arizona... (AP, Matt York)

Agrandir

À Phoenix, Arizona

AP, Matt York

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jean-Simon Gagné
Agence France-Presse
Québec

Le meilleur et le pire de la politique américaine, cette semaine.

Un État à surveiller: l'Arizona

Quoi? Le résultat s'annonce serré en Arizona? Au début, on croit à une erreur. Pendant longtemps, l'Arizona incarnait l'État conservateur par excellence. Il avait opté pour le candidat républicain au cours de 15 des 16 dernières élections. La seule exception, en 1996, passait pour une folie passagère. On disait même que la probabilité que cela se reproduise n'excédait pas celle d'enregistrer du gel en enfer. 

Mais l'Arizona de grand-papa n'est plus qu'un souvenir. Entre 1990 et 2014, la population de l'État a pratiquement doublé. Trente pour cent de la population est désormais latino. D'ordinaire, ces électeurs ne votent pas en bloc. À peine la moitié se rendent aux urnes. Et leur comportement électoral réserve bien des surprises. Par endroits, 40 % ont appuyé des propositions visant à faire de l'anglais la seule langue officielle.

Sauf que cette année, les déclarations de Donald Trump sur les Mexicains «voleurs» et «violeurs» font mal aux républicains. Signe des temps, le quotidien The Arizona Republic n'a pas invité ses lecteurs à voter républicain. Une première depuis sa création, en 1890! L'Arizona est définitivement devenu un État pourpre, à mi-chemin entre le rouge républicain et le bleu démocrate.

Les paris sont ouverts. Et juste au cas où, les sondeurs ont émis un avertissement de gel en enfer. Source: The Atlantic

Le commentaire

«Je crois que j'ai été trop influencé par le débat présidentiel et par tous les journalistes qui vérifient en temps réel les affirmations des candidats. Ce soir, au moment où mes [jeunes] enfants sont allés au lit, je n'ai pu m'empêcher de passer au crible leurs assertions.

- "J'ai soif" : FAUX

- "J'ai chaud" : FAUX

- "J'ai froid" : FAUX

- "J'ai besoin d'un diachylon sur un bobo" : FAUX.»

- Don Willett, juge de la Cour suprême du Texas, sur son compte Twitter

L'idée: regarder le débat sans le son

Le meilleur et le pire de la politique américaine, cette... (AFP, Jewel Samad) - image 4.0

Agrandir

AFP, Jewel Samad

Tout le monde évoquait l'importance du non-verbal dans les débats. Un journaliste du New York Times, Jonathan Mahler, l'a vérifié. Le 26 septembre, il a regardé tout le débat Trump-Clinton sans avoir mis le son.

«Même quand c'est au tour de Mme Clinton de parler, M. Trump ne tient pas en place, écrit-il. Il s'agite. Il ricane. Il grimace. Il ajuste son micro. Il agrippe les bords de son lutrin. [...] Il lance à son adversaire un long regard incrédule. Il lève les yeux vers le ciel. Il secoue la tête. Il tente de l'interrompre, à plusieurs reprises.»

Comparée à ces constantes gesticulations, Hilary Clinton affiche une sérénité studieuse. Elle n'a pas caché qu'elle s'est préparée assidûment pour le débat. [...] Ni son langage corporel ni ses expressions faciales ne laissent deviner sa frustration ou son irritation. [...] Elle veut qu'on pense qu'elle s'amuse. [...] À certains moments, ça lui donne un petit air suffisant.» Source: The New York Times

Question éclair

Donald Trump a-t-il perdu le débat du 26 septembre, oui ou non? Peu importe, car Monsieur n'est jamais à court d'excuses. Parmi les explications suivantes, laquelle n'a-t-il PAS soulevée pour expliquer sa contre-performance?

a) Mon micro était défectueux, ce qui relevait sans doute de sabotage.

b) Le modérateur du débat était déloyal.

c) Google a truqué les résultats pour camoufler les sondages qui suggèrent que j'ai gagné le débat.

d) Je ne voulais pas humilier ma rivale.

e) Je souffrais d'un vilain rhume qui me faisait renifler comme un cocaïnomane.

Réponse à la fin

Le chiffre: 0

Nombre de publicités en espagnol diffusées à la télévision par la campagne de Donald Trump. En comparaison, la campagne d'Hillary Clinton en a diffusé 2500. Source: Center for Public Integrity

Le chiffre: 7

Nombre d'États où le vote par anticipation est déjà commencé (Illinois, Iowa, Michigan, Minnesota, South Dakota, Vermont et Wyoming). Source: www.usvotefoundation.org

La citation

Gary Johnson... (AP) - image 9.0

Agrandir

Gary Johnson

AP

«J'ai une crampe au cerveau.»

- Gary Johnson, le candidat du Parti libertarien, qui était incapable de nommer un seul leader étranger, lors d'une entrevue sur la chaîne MSNBC. Pour M. Johnson, ça devient une habitude. Il y a deux semaines, il ne connaissait pas la ville syrienne d'Alep, où se déroulent depuis des mois des combats sans merci. Source: USA Today

Le sondage: 36 %

Proportion des électeurs âgés de 18 à 29 ans qui ont l'intention d'appuyer un troisième parti. Plus du quart des jeunes électeurs (26 %) favorisent le candidat du Parti libertarien, Gary Johnson. Environ 10 % optent pour la candidate du Parti vert, Jill Stein. Source : New York Times - CBS News

Le chrono: 91 secondes

Durant le débat Trump-Clinton, c'est le temps qui s'est écoulé avant que le premier très gros mensonge soit prononcé. Une gracieuseté de Mme Clinton, qui s'est exclamée, en souriant à son adversaire : «Donald, je suis heureuse d'être avec toi.» Source: Late Show with Stephen Colbert, NBC.com

Le pourcentage: 7 %

Proportion des électeurs qui avouent que la campagne présidentielle actuelle leur a coûté une amitié. Mais il est vrai que certains ne risquent pas grand-chose. Selon Pew Research Center, 47 % des partisans d'Hillary Clinton ne connaissent pas un seul partisan de Donald Trump. Source: Monmouth Survey

La durée: 5 mois

Donald Trump et Ted Cruz au débat républicain... (Archives AP) - image 14.0

Agrandir

Donald Trump et Ted Cruz au débat républicain de février

Archives AP

Temps qu'il a fallu au sénateur républicain du Texas, Ted Cruz, pour donner son appui officiel à Donald Trump. Le sénateur a mis beaucoup de temps à digérer sa défaite aux mains du Donald lors des primaires du Parti républicain. Cet été, il aurait même exigé 50 000 $ pour fournir à l'organisation de Donald Trump les adresses de courrier électronique de ses 1,2 million de partisans. Avec des amis comme ça... Source: Politico

Vrai ou faux?

Depuis 1976, Donald Trump est le premier candidat à l'élection présidentielle des États-Unis qui n'ait pas rendu publiques ses déclarations d'impôt sur le revenu.

Réponse à la fin

La comparaison

Les cinq mots les plus utilisés par Donald Trump lors du débat du 26 septembre:

  1. Pays: 50 fois
  2. Peuple: 33 fois
  3. Secrétaire: 27 fois
  4. Clinton: 24 fois
  5. Entreprise: 20 fois
Les cinq mots les plus utilisés par Hillary Clinton lors du débat du 26 septembre :

  1. Peuple: 33 fois
  2. Donald: 25 fois
  3. Emploi: 17 fois
  4. Pays: 16 fois
  5. Impôt: 16 fois
Source: The Economist

La question: To Selfie or Not to Selfie?

C'est officiel. Dans l'État du New Hampshire, les électeurs auront désormais le droit de se photographier en compagnie de leur bulletin de vote dûment rempli. L'autorisation, accordée par une cour d'appel fédérale, vient clore des années de guérilla juridique. En 2014, le New Hampshire avait banni la prise d'égoportrait dans les urnes, craignant qu'il ne permette à un électeur de monnayer son vote, avec preuve à l'appui. Dans sa décision, le juge a statué que l'interdiction était abusive. Pour lui, elle équivalait «à brûler la maison pour cuire le cochon». Source: New Hampshire Union Leader

La comparaison (bis)

De 2000 à 2010, les États-Unis ont perdu 5,6 millions emplois dans le secteur manufacturier. À quoi ont été attribuées ces pertes? 

  • 13 %: transferts des activités à l'étranger
  • 87 %: restructuration ou automatisation accrue Source: Center for Business and Economic Research (Indiana)
***

Réponses 

Question éclair: e)

Vrai ou faux? Faux. En 1976, le républicain Gérald Ford s'était contenté d'un vague résumé de ses revenus. Source: politifact.com

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer