Bilan positif pour le Carnaval remanié

Le président du Carnaval, Alain April, a dressé... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Le président du Carnaval, Alain April, a dressé mercredi un bilan positif de la dernière édition de la fête hivernale, qui s'est terminée avec un surplus financier de 488 000 $ sur un budget de 8,5 millions $.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Carnaval de Québec

Actualité

Carnaval de Québec

Bonhomme invite la population à s'amuser, du 30 janvier au 15 février 2015. »

(Québec) En cette rentrée automnale, encore loin du premier flocon de neige, le Carnaval de Québec se rappelle à notre mémoire. Six mois après la clôture de la fête, la direction trace un bilan positif de la formule remaniée qui a amené une hausse d'achalandage de 20 % et un engouement retrouvé auprès des 16-34 ans.

En conférence de presse, mercredi après-midi, le président du Carnaval, Alain April, flanqué de la directrice générale, Mélanie Raymond, a expliqué que le «risque audacieux de sortir des Plaines pour s'installer sur cinq nouveaux sites», en haute ville, avait porté ses fruits. Selon un sondage, 87 % des gens se disent «très ou assez satisfaits» du virage. «Nous comptons réitérer la formule en y apportant quelques bonifications», ajoute M. April.

La hausse de fréquentation aura eu un impact positif sur les finances de l'organisation. La dernière édition s'est terminée avec un surplus financier de 488 000 $ sur un budget de 8,5 millions $. «Il était primordial [...] de recréer un fonds de prévoyance pour s'assurer que le Carnaval soit toujours vivant même dans 40 ans, mentionne le président. Ce surplus permet d'avoir un fonds de 750 000 $ sur un objectif presque atteint de 1 million $.»

Par contre, M. April déplore la baisse d'environ 15 % des revenus autonomes découlant de la vente d'effigies, de bougies et de produits dérivés. On avance comme explication que les visiteurs n'avaient plus, comme les années précédentes, à acheter l'effigie pour accéder à l'endroit unique des activités, les plaines d'Abraham.

«On va devoir dès 2018 s'assurer que les gens puissent venir voir nos cinq sites "bonifiés" avec l'effigie. C'est là-dessus que la programmation sera concentrée l'an prochain», avance M. April.

Le virage du Carnaval semble plaire aux adultes de 16 à 34 ans, une clientèle à séduire pour assurer la pérennité de l'événement. Le coprésident et chef de la direction de la firme de sondage SOM, Michel Fluet, explique que la participation de ce groupe d'âge est passée de 27 % l'an dernier à 40 % en 2017.

Le Carnaval demeure un événement «qui attire beaucoup de touristes», poursuit M. Fluet, avec «un pouvoir d'attractivité» de 68 %. Le taux de participation de la population adulte locale est également en augmentation, passant de 12 % en 2015 à 16 % cette année.

En cette rentrée automnale, encore loin du premier... (Infographie Le Soleil) - image 2.0

Agrandir

Infographie Le Soleil

Retour des duchesses

Mélanie Raymond a profité de l'occasion pour lancer un appel aux jeunes femmes désireuses de devenir duchesse (et peut-être reine) de la prochaine édition. Les aspirantes ont jusqu'au 14 septembre pour déposer leur candidature. Les sept gagnantes seront connues au début du mois d'octobre.

Le 64e Carnaval de Québec se tiendra du 26 janvier au 11 février 2018. Le dévoilement d'une partie de la programmation aura lieu à la fin de l'automne.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer