Course de canot: Jean Anderson renoue avec la victoire

En raison des températures élevées des derniers jours,... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

En raison des températures élevées des derniers jours, la course a été très rapide, la majorité du parcours se déroulant dans l'eau.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Carnaval de Québec

Actualité

Carnaval de Québec

Bonhomme invite la population à s'amuser, du 30 janvier au 15 février 2015. »

(Québec) Jean Anderson et l'équipe du Château Frontenac/Le Soleil/North Face renouent avec la victoire à la course de canot à glace du Carnaval. Ils ont réussi à coiffer de peu l'équipe Volvo, gagnante de la dernière édition.

«L'an passé, ils étaient pas mal plus forts que nous. Cette année, c'était pas mal égal tout le long. C'est juste à la fin... une petite manoeuvre nous a donné l'avance nécessaire», raconte Jean Anderson. «Ils sont forts, c'est incroyable!»

En première position au premier tour, L'Isle-aux-Grues a finalement grimpé sur la troisième marche du podium. «Quand on a rattrapé les autres classes, ils se sont fait coincer entre sept-huit canots», explique M. Anderson.

En raison des températures élevées des derniers jours, la course a été très rapide, la majorité du parcours se déroulant dans l'eau. «Tout de suite en sortant du bassin Louise, c'est de l'eau presque jusqu'à Lévis. Donc, quelques transitions sur la glace, mais essentiellement, c'est une course à la rame», décrit William Gobeil, membre du conseil d'administration du Carnaval et ancien organisateur de la course en canot.

Durant ces transitions, la glace, ramollie par la chaleur, favorisait les équipes plus légères.

Plutôt que de longer la rive de Québec, les équipes traversaient immédiatement le fleuve. Les classes sport et élite femme devaient réussir un aller-retour, alors que la classe élite homme devait en compléter trois.

Modifications

Ces modifications ont été présentées aux équipes peu de temps avant la compétition. «Ça a été changé d'avance, mais il y a eu un problème de communication avec les canotiers. Ils ont été informés un mois avant la course, alors ça ne laissait pas beaucoup de chance pour s'entraîner dans les bonnes conditions», souligne Jean Anderson.

Les femmes ont été les premières à revenir au bassin Louise, 26 minutes seulement après le départ. Quatrième l'an dernier, l'équipe de L'Archibald a réussi à prendre la tête à Lévis et à la conserver pendant tout le chemin du retour. «Ça fait plusieurs années qu'on est toutes les filles ensemble et ça commence à payer», commente la barreuse Caroline Boyaud.

Classe sport

Dans la classe sport, l'équipe mixte de Fastoche a réussi à dépasser de peu celle de Spektrum. «C'était une course assez courte, il fallait exploser tout le temps. C'est sur la glace que la course s'est jouée, parce que sur l'eau, on était pas mal à la même vitesse», explique David Didier, barreur de l'équipe.

La course a attiré cette année 57 équipes, soit environ 300 compétiteurs. «Un record» pour l'événement, constate William Gobeil ; chaque année, on augmente. À 57, ça commence à faire beaucoup de canots sur le fleuve.»

Dans la classe sport, 32 équipes ont pris d'assaut le fleuve. Plusieurs d'entre elles se sont formées uniquement pour la course du Carnaval. «C'est un peu le Monaco de la course en canot», évoque M. Gobeil.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer