Payer pour Bonhomme, «inacceptable» selon Anne Guérette

Bonhomme entouré des Duchesses... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Bonhomme entouré des Duchesses

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Carnaval de Québec

Actualité

Carnaval de Québec

Bonhomme invite la population à s'amuser, du 30 janvier au 15 février 2015. »

(Québec) «C'est triste, c'est déplorable, même choquant». Pour la conseillère Anne Guérette, il est «inacceptable» de faire payer les organismes communautaires, garderies, écoles ou résidences pour personnes âgées afin de recevoir la visite de Bonhomme Carnaval.

L'élue de Démocratie Québec déplore la nouvelle stratégie du conseil d'administration qui vise à redresser les finances de l'organisation. Oui, il faut retrouver le chemin de la rentabilité, concède-t-elle, mais à quel prix?

Le Soleil rapportait samedi qu'il fallait dorénavant avoir vendu au préalable 50 bougies ou 25 effigies du Carnaval pour recevoir chez soi le roi de la fête hivernale du début janvier au 15 février. Et aucun établissement ne fait exception, il faut atteindre les quotas demandés.

«On est rendu qu'on marchande la visite de Bonhomme Carnaval», déplore Mme Guérette. «Il ne faut pas oublier que c'est une fête qui est financée à près de 50 % par des fonds publics. Donc, déjà, les citoyens payeurs de taxes font leur part dans le budget [de l'organisation]. Et là, on en redemande aux organismes, à ceux qui travaillent déjà fort et qui en font beaucoup avec peu», s'insurge-t-elle. «En 2007, c'était 250 000 $ [que la Ville] donnait au Carnaval, plus les services municipaux. Cette année, c'est plus d'un million de dollars. On met toujours de plus en plus d'argent».

Cette nouvelle stratégie financière pour renflouer les coffres du Carnaval n'avait jamais été utilisée par le passé, mais ça fait cinq ou six ans que l'organisation opère ce changement graduel, a confirmé vendredi la responsable des communications, Kim Martel, ajoutant qu'il y a des frais rattachés aux visites.

Pour Mme Guérette, le passage de Bonhomme dans les organismes communautaires, dans les écoles ou dans les résidences pour aînés fait «partie de la raison d'être» du personnage hivernal.

«Ça ne devrait pas être payant. On pense que ce n'est pas une bonne idée et on devrait revoir cette décision. Penser que c'est une bonne manière de ramener l'esprit du Carnaval que de négocier la visite de Bonhomme, je pense qu'on fait fausse route», affirme-t-elle. «Ça fait plusieurs virages qu'on prend, cela ne date pas d'hier. Il n'y a pas de fil conducteur. La Ville s'en mêle depuis plusieurs années, mais nous avons toujours l'air de tourner en rond. Cela donne l'impression qu'ils sont désespérés».

Pour l'heure, environ 200 organismes communautaires sont partenaires en 2016 du Carnaval pour la vente de la bougie. Pour chaque bougie (10 $) vendue, ils toucheront une ristourne de 2 $ à 2,50 $. Pour la vente d'effigie [12 $ au lieu de 15 $], les établissements ne reçoivent rien.

Mme Guérette est d'accord avec le fait qu'il faut tout mettre en oeuvre pour s'assurer que le Carnaval va perdurer, «mais là, on dirait qu'on est en train de le dénaturer et c'est dangereux», prévient l'élue de Démocratie Québec.

Rencontré samedi matin lors de son entraînement en prévision de la course en canot du Carnaval, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, s'est montré plutôt avare de commentaires sur la nouvelle stratégie financière utilisée par l'organisation. «Je n'ai pas de commentaire comme tel. C'est une question d'organisation au niveau du Carnaval. L'objectif du Carnaval est de faire ses frais. Il faut qu'ils trouvent des façons pour combler leur déficit», a-t-il simplement dit.

La Ville de Québec a préféré ne pas commenter la situation.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer