L'appétit vient en lisant

L'écrivain belge Amélie Nothomb est invitée d'honneur, samedi,... (Archives La Presse, David Boily)

Agrandir

L'écrivain belge Amélie Nothomb est invitée d'honneur, samedi, au Salon international du livre de Québec.

Archives La Presse, David Boily

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Allard
Le Soleil

(Québec) CHRONIQUE / Amélie Nothomb a toujours eu très faim.

Elle n'a jamais manqué de nourriture, quoique son corps a dû s'insurger contre l'anorexie à l'adolescence. Mais la prolifique et excentrique écrivaine belge, qui débarque samedi au Salon du livre de Québec, se sent perpétuellement affamée.  

La faim a un sens plus vaste pour elle. C'est «un manque effroyable de l'être entier, ce vide tenaillant, cette aspiration non tant à l'utopique plénitude qu'à la simple réalité: là où il n'y a rien, j'implore qu'il y ait quelque chose», écrit-elle dans Biographie de la faim, une autofiction. 

C'est beau, non? Si toutefois vous m'imploriez de vous traduire ce passage, je vous dirais qu'Amélie Nothomb est extraordinairement curieuse. 

Cette fille de diplomate, qui a vécu au Japon, en Chine, à New York, au Bangladesh, en Birmanie, au Laos, en Belgique et en France, connaissait son globe terrestre par coeur à 6 ans. À 8 ans, elle dévorait Les Misérables. À 17 ans, elle commençait à écrire des romans.

Aujourd'hui, à 50 ans, elle vient publier son 25e bouquin, Riquet à la Houppe, et en aurait écrit un tas d'autres qu'elle ne veut pas sortir du placard.

Samedi après-midi, elle apparaîtra sans doute au Centre des congrès de Québec dans une tenue aux allures gothiques, coiffée d'un chapeau insolite. Elle répondra aux questions avec une érudition et une éloquence hors du commun. Mais j'espère qu'au-delà des traits éclatants de son personnage, vous retiendrez aussi son exceptionnelle curiosité. 

Ce n'est pas banal, la curiosité. Au Québec, j'ai souvent l'impression qu'on l'encourage poliment, mais qu'elle n'impressionne pas grand monde. On la voit comme un trait de personnalité accessoire, un prélude à la nerdité

Pourtant, je peux vous dire que la curiosité est une des qualités qui permettent le mieux de prédire la réussite d'une personne et sa satisfaction à propos de sa vie.  

En fait, c'est la science qui le dit. Christopher Peterson et Martin Seligman, deux chercheurs émérites considérés comme les pères de la psychologie positive, ont écrit une brique de 800 pages dans laquelle ils décrivent les 24 forces de caractère et vertus qui permettent aux gens et à leurs communautés de s'épanouir. 

Il y a quelques années, ils ont été appelés à choisir les sept plus importantes du lot par des directeurs d'école, et devinez quelle qualité s'est faufilée dans ce groupe sélect? C'est ça, la curiosité.  

Les gens curieux, décrivent Peterson et Seligman, ont un intérêt intrinsèque et persistant pour leur expérience intérieure et le monde qui les entoure. Ils ont tendance à être attirés par tout ce qui est nouveau: des gens, des choses, des expériences. Comme Amélie Nothomb, il n'y a pas grand-chose qui les ennuie, à part le vide. 

À vrai dire, nous naissons tous avec le désir de connaître. Les bébés sont intrigués par les objets qui bougent. Entre 3 et 5 ans, les enfants posent environ 300 questions par jour, et la majorité d'entre elles commencent par «pourquoi?»

En grandissant, l'intensité et l'étendue de notre curiosité varient. Certains se passionnent pour un seul domaine - la musique ou le sport, par exemple -, et ne ressentent plus l'envie de défricher ailleurs. D'autres continuent à trouver des énigmes partout.  

Ceux-là récoltent de nombreux bénéfices sociaux et romantiques, soulignent Peterson et Seligman. Notamment parce qu'ils excellent dans l'activité principale de toute relation: la conversation. Ils aiment vraiment écouter les autres et ne craignent jamais le fardeau du silence. 

Au boulot, les curieux se distinguent par ailleurs dans la résolution de problème. À force de s'imprégner d'idées et d'expériences, ils trouvent des solutions et fomentent de petites révolutions. Leurs neurones courent toujours, et «les cerveaux actifs sont des cerveaux intelligents», écrivent Peterson et Seligman sur le site de l'Université de la Pennsylvanie, où ils sont professeurs.  

Einstein, paraît-il, a déjà déclaré: «Je n'ai pas de talents particuliers. Je suis juste passionnément curieux.»

La nature a sûrement doté les génies de plus de curiosité que les quidams. Ainsi, Amélie Nothomb écrit: «On ne sait pas pourquoi certains naissent affamés et d'autres rassasiés. C'est une loterie. [...] J'ai gagné le gros lot.»

Ça ne veut pas dire que le reste de l'humanité ne peut pas développer sa curiosité. Il faut s'intéresser à ce qu'on ne connaît pas.  

L'économiste Georges Loewenstein, qui a beaucoup travaillé sur les curieux, compare la curiosité à une brèche d'information. Quand on réalise qu'il y en a une, on veut la colmater. 

Mais la curiosité n'existe pas dans le désert. On doit savoir quelque chose à propos du sujet pour voir la brèche. 

Par exemple, si vous n'avez jamais entendu parler d'Amélie Nothomb, vous ne serez pas tenté de vous rendre au Salon du livre pour l'entendre. Mais si vous avez appris quelques trucs à propos d'elle dans une chronique, ou lu Hygiène de l'assassin ou Stupeur et tremblements, c'est plus probable que vous y alliez. 

Et s'il y a trop de monde, et que vous ne réussissez à voir que le chapeau de Nothomb, je vous souhaite au moins de repartir avec un livre dont vous ignoriez l'auteur.

L'appétit, semble-t-il, vient en lisant.




À lire aussi

  • Amélie Nothomb: les mots qui pétillent

    Livres

    Amélie Nothomb: les mots qui pétillent

    Chapeau haut de forme et vêtements noirs, teint de porcelaine, lèvres carmin. Le look signature d'Amélie Nothomb est reconnaissable entre tous et ne... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer