Qui a créé Dieu?

Gisèle a fabriqué environ 35 pancartes écrites des... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Gisèle a fabriqué environ 35 pancartes écrites des deux côtés avec des messages incendiaires. L'infirmière à la retraite se décrit comme une «écrivaine de la rue, pas comme une manifestante».

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Gisèle n'a jamais cru en Dieu, n'importe quel dieu, mais elle ne savait pas trop pourquoi. Jusqu'à ce qu'elle fasse un cours de philo, que le prof lui demande de répondre à une liste de questions existentielles.

De celles-là: qui a créé Dieu?

«J'ai compris que c'était l'homme qui avait créé Dieu, c'était très clair pour moi. Avec les connaissances qu'on a, il est ridicule de penser qu'il y a un esprit qui gère l'univers. J'accuse les religions de crimes contre l'humanité.»

Et elle accuse ouvertement. Depuis quelques mois, elle se poste dans des endroits publics avec une trentaine de pancartes qu'elle a fabriquées et sur lesquelles elle décline son message en phrases-chocs. «J'ai environ 35 pancartes, écrites des deux côtés, avec des messages assez drastiques, je veux que le message soit clair.»

Pour être clair, il l'est. Écrits avec du ruban adhésif rouge, noir et blanc, les mots choisis sont sans équivoque. «Non aux divins», «Dieu = Diable», «Brûlez les bibles». Elle écrit Bible, ça pourrait être aussi bien le Coran ou la Torah. «Aussitôt qu'il y a une croyance dans le divin, ça ne marche pas.»

Gisèle a 64 ans, infirmière retraitée, elle a commencé à s'exposer il y a deux ans. «L'idée est venue à la suite d'attentats terroristes. J'ai commencé par écrire des messages sur les trottoirs à la craie, puis après, j'ai placardé ma voiture. Je me promenais et je me stationnais dans des endroits pour être vue.»

Elle s'est fait «chasser de la cathédrale», son auto était rangée devant.

Elle se décrit «comme une écrivaine de la rue, pas comme une manifestante», mais on s'entend qu'elle n'écrit pas des poèmes, plutôt des messages incendiaires pour clamer son aversion à l'égard de tout ce qui est religieux.

Elle ne passe pas inaperçue.

Elle est vêtue d'une longue tunique crème, sur laquelle est dessinée, toujours avec du ruban adhésif, une croix rouge avec un x noir dessus. Devant et derrière. Elle l'admet, sa cause occupe de plus en plus de place dans sa vie. «Mon livre [de pancartes] grossit chaque jour. J'en fais des nouvelles constamment.»

Elle sait que sa façon de s'exposer dérange, elle s'en accommode assez bien. «Je sors du garde-robe, je veux que les gens sortent du garde-robe. Il faut pouvoir dire haut et fort que le problème, ce sont les religions, toutes les religions. Il faut être capable d'en parler, au moins de pouvoir exprimer cette opinion-là.»

Un extrême contre un extrême.

Elle choque, évidemment. «En fin de semaine, j'étais en haute ville, il y a un jeune homme avec une croix dans le cou et des culottes d'armée qui est venu me voir. Il m'a dit : "Heureusement que vous êtes une femme, sinon vous en mangeriez une maudite!" Je lui ai dit que j'avais le droit de m'exprimer.»

Elle s'affiche plus depuis les attentats de Paris. «Je ne fais pas ça tous les jours, ça dépend beaucoup de la météo, en moyenne deux fois par semaine. Mais, avec les attentats qu'il y a eu en France et avec tout ce qui se passe dans le monde, je me suis dit que je ne pouvais pas rester assise chez moi...»

Le jour où je l'ai rencontrée, dans le jardin de Saint-Roch, elle portait un couvre-chef blanc, on aurait dit un béret. À quelques jets de pierre d'elle, deux témoins de Jéhovah étaient au côté d'un présentoir rempli de magazines Réveillez-vous! Sur le présentoir, une question : «Qu'enseigne réellement la Bible?»

Le contraste était saisissant.

Si des gens font du mal au nom de la religion, d'autres font du bien. Elle n'en a absolument rien à cirer. «Au lieu de se tourner vers la religion, qu'ils se tournent vers les autres! Le paradis, c'est ici. Je dis aux croyants : soyez heureux d'être sur Terre, profitez donc du moment présent. Vous mourrez en paix...»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer